Dans l'actualité récente

Belgique - Irlande : Les Diables rouges n'ont pas droit à l'erreur

Voir le site Euro 2016 de football

Courtois retourne à Chelsea, selon des propos volés à Wilmots
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-17T13:42:48.815Z, mis à jour 2016-06-17T13:57:04.780Z

La sélection belge, dernière de son groupe, doit à tout prix réagir face à l'Irlande, sans quoi ses rêves de grandeur prendront sérieusement du plomb dans l'aile.

La Belgique ne s'attendait sans doute pas à ce scénario. Pour son deuxième match de l'Euro 2016, l'équipe nationale doit se battre pour rester dans la course aux huitièmes de finale. On est loin de la lutte espérée pour la première place.

« Gagner ou mourir »

Cette situation résulte du camouflet subi face à l'Italie en ouverture. A Lyon, les Diables rouges ont été battus sans discussion par la Squadra Azzura (0-2). Les joueurs présentés comme des favoris sont brutalement redescendus sur terre et ont grillé un joker. Les voilà derniers du groupe E, alors qu'ils comptaient jouer les premiers rôles.

Du coup, ce match face à l'Irlande est plus qu'important : il s'agit de gagner ce samedi pour avoir le droit de rêver à une qualification lors de la dernière journée de ce groupe. Marc Wilmots l'a bien compris. En conférence de presse, le sélectionneur n'a pas fait de détour : «  Le prochain match, c'est gagner ou mourir. Il reste deux matchs dans cet Euro, deux finales. Si on les rate, c'est retour à la maison ».

Roy Keane allume Eden Hazard

L'Irlande, elle, est loin de ces considérations. Tombée dans un groupe relevé, l'équipe coachée par Martin O'Neill sait qu'elle fait figure de petit Poucet. Cela ne l'a pas empêché de tenir la dragée haute aux Suédois et d'inscrire un point, ce qui lui laisse tous ses rêves. Et si, pour la première fois de son histoire, l'Irlande passait le premier tour ?

Le fougueux Roy Keane, entraîneur adjoint de la sélection, a enlevé toute pression à ses joueurs, alors que la Belgique est 2ème au classement Fifa. « Il n'y aura aucun facteur de peur. C'est notre travail, de faire en sorte qu'il n'y en ait pas. C'est étrange, la façon dont l'UEFA et la Fifa font leurs classements. Mais quand on entre sur le terrain, on ne pense pas en terme de classements », a-t-il déclaré à l'Irish Independent. En conférence de presse, l'ancien capitaine de Manchester United a aussi taclé le Belge Eden Hazard, que les rumeurs disent sur le départ à Chelsea : « Si j’avais un équipier qui parle constamment de quitter le club, alors je lui mettrais des coups à l’entraînement ». Le match est lancé.

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football, Equipe d'Irlande de Football, Euro 2016 : Belgique - Irlande