Belgique : Mignolet peut-il détrôner Courtois ?

Voir le site Euro 2016 de football

Simon Mignolet, portier des Diables Rouges
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-11-29T08:10:06.556Z, mis à jour 2015-11-29T08:10:06.012Z

En l'absence de Thibaut Courtois, blessé, Simon Mignolet a parfaitement assuré l'intérim dans les buts belges. Alors peut-il détrôner Courtois de son poste de n°1 ?

Début septembre, Thibaut Courtois s'est blessé au genou droit à l'entraînement avec Chelsea. Et pendant sa blessure, son remplaçant en équipe de Belgique, Simon Mignolet, a réalisé de grands matches. De quoi remettre en cause la hiérarchie des gardiens des Diables Rouges ?

Wilmots impressionné par Mignolet

En octobre dernier, le sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots, s'était montré catégorique concernant le poste de n°1 chez les gardiens belges, affirmant que Courtois était le titulaire indiscutable : "Simon a toujours été très professionnel. Ce n'était pas facile pour lui d'être 2e gardien. Mais chapeau pour sa manière de travailler, son engagement professionnel et le plaisir qu'il témoigne au sein du groupe".

Mais depuis, Mignolet a réalisé un match époustouflant contre l'Italie, le 13 novembre en amical (victoire 3-1). Il a sorti une parade de grande classe face à Candreva (10e) alors que l'Italie pouvait mener 2-0 puis une tête bout portant de Pellè (76e) qui aurait pu faire 2-2. Après la rencontre, Wilmots a d'ailleurs encensé son gardien : "Mignolet a maintenant 27 ans et il arrive à son meilleur âge. Le fait qu'il soit bon contre l'Italie ne m'a pas surpris. Il peut toujours arriver quelque chose à Thibaut Courtois et la mentalité de Simon Mignolet est un exemple pour l'équipe."

Une saine concurrence entre les deux joueurs

Simon Mignolet vient donc d'enchaîner trois matches avec les Diables Rouges (Andorre, Israël et Italie) alors que sa dernière titularisation remontait au 19 novembre 2013 contre le Japon (et une défaite 3-2). Marc Wilmots a assuré que Mignolet aurait joué ces matches même si Courtois n'avait pas été blessé : "C'est un signe de respect pour lui et pour son travail au cours des dernières années" avait déclaré le sélectionneur belge.

Les relations entre les deux gardiens se sont même apaisées alors qu'en février 2014, Courtois avait notamment reproché à Mignolet de convoiter ouvertement sa place de titulaire : "Il n'y a pas de concurrence entre eux, mais beaucoup de respect" a ainsi affirmé Marc Wilmots en conférence de presse avant d'affronter l'Italie.

Un problème de luxe

Afin d'éviter toute nouvelle polémique, Mignolet est d'ailleurs resté évasif concernant son statut après sa belle prestation contre l'Italie déclarant : "Tout le monde veut jouer, c'est normal."

Mignolet semble donc accepter sa place de n°2 même si pour Alex Teklak, consultant vedette de la RTBF, les performances du portier de Liverpool vont donner des sueurs froides à Wilmots : "Cela va poser un problème de luxe à Marc Wilmots quand Thibaut Courtois sera à nouveau disponible".

[VIDEO] Et si la Belgique gagnait l'Euro 2016 ?