Dans l'actualité récente

Pays de Galles-Belgique : Les Belges ont les cartes en main

Voir le site Euro 2016 de football

Les joueurs belges tout sourire à l'entraînement
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-01T14:55:36.129Z, mis à jour 2016-07-01T16:41:54.331Z

Voici ce qu'il faut savoir sur le second quart de finale de l'Euro 2016 qui opposera la Belgique au pays de Galles, ce vendredi, au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq (21h00).

BILAN DES HUITIEMES DE FINALE 

Belgique 

Après une entame de tournoi inquiétante ou jamais, lors des trois premières rencontres, ne se dégagea l'impression d'une force collective, les Belges ont retourné une partie de l'opinion et enthousiasmé leurs supporters après la leçon infligée à la Hongrie en huitième de finales (4-0). Outre cette performance aboutie, c'est le retour au premier plan de quelques-uns de ses joueurs majeurs - De Bruyne et surtout Hazard auteur d'un but et d'une passe décisive - qui doit rassurer Marc Wilmots en vue des échéances à venir même si le meneur de Chelsea est à ce jour toujours incertain pour le rendez-vous de ce vendredi à Lille.

Pays de Galles

Avec l'Islande, le pays de Galles est la formation qui suscite certainement le moins de craintes au regard des sélections encore présentes dans le tournoi. Son succès face aux Irlandais du Nord (1-0) n'a d'ailleurs rien fait pour sa publicité, les Gallois ne s'en sortant que sur une action signée de leur superstar Gareth Bale. Avec Ramsey, ces deux joueurs seront encore les meilleurs atouts de la sélection de Chris Coleman. Pour le reste, cela sera encore une affaire de coeur et de dépassement de soi.  La plus belle performance sportive de l'histoire du pays de Galles en point de mire mérite bien cela.

LES COMPOS PROBABLES 

Belgique : Courtois - Meunier, Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen - Witsel, Nainggolan - De Bruyne, Mertens, Hazard - R. Lukaku. 

Pays de Galles : Hennessey - Chester, A.Williams, Davies - Gunter, Allen, Ramsey, Ledley, Taylor - Vokes (ou Robson-Kanu), Bale.

LA CLES DU MATCH 

Gareth Bale : Auteur de trois buts depuis l'entame du tournoi et impliqué sur celui ayant offert la qualification aux siens pour les quarts de finale, le joueur du Real Madrid aura une nouvelle fois le destin de son pays entre ses pieds face à la Belgique. De sa faculté à percuter et à être réaliste sur coup de pieds arrêtés dépendra certainement une grande partie de la rencontre.

FACE A FACE

Les Gallois et les Belges se connaissent bien, pour s’être rencontrés en qualifications pour le Mondial 2014 puis pour l’Euro. En éliminatoires pour l’Euro français, les deux équipes avaient fait 0-0 à Bruxelles le 16 novembre 2014 et le Pays de Galles avait battu la Belgique 1-0 le 12 juin 2015, grâce à un but de Bale. 

ILS ONT DIT...

Marc Wilmots (Belgique) : «Je sais que le Pays de Galles va nous attendre très bas, avec cinq défenseurs, en tentant de profiter de l'espace que nous allons leur donner. Leurs deux attaquants ont de la vitesse et peuvent aussi profiter des phases arrêtées grâce aux coups francs de Gareth Bale. Nous pouvons aussi les attendre mais ce n'est pas dans notre philosophie.»

Chris Coleman (pays de Galles) : «On n'a pas à avoir peur de la Belgique. On est les outsiders, la Belgique est le favori, on s’attend à ce qu’elle remporte ce quart de finale. Marc Wilmots a beaucoup de possibilités à sa disposition, mais a aussi de la pression car il y a beaucoup d’attente sur son équipe. On peut se préparer au moins pour stopper Hazard, mais en une seconde, il peut vous piéger.»

NOTRE COTE

Belgique : 60%

Pays de Galles : 40%

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football, Equipe du Pays de Galles de Football, Euro 2016 : Pays de Galles - Belgique