Dans l'actualité récente

La Belgique qualifiée sans convaincre

Voir le site Euro 2016 de football

Radja Nainggolan
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-23T09:00:52.280Z, mis à jour 2016-06-23T09:46:42.402Z

Finalement présents au stade des huitièmes de finale, les Diables Rouges n'ont pourtant toujours pas encore levé les doutes nés de leur défaite inaugurale.

Arrivée en France forte d'un statut de 2ème nation au classement FIFA, la sélection d'outre outre-Quiévrain était considérée comme l'un des grands favoris de la compétition. Une étiquette que les Diables Rouges ont toutes les peines du monde à assumer.


Des leaders à la peine

Malgré une qualification pour les huitièmes finalement assez tranquillement assurée, ils n'ont pas réussi à éteindre les doutes nés de leur défaite inaugurale 2-0 contre l'Italie durant laquelle ils ont semblé dépassés tactiquement et sans solutions face une Squadra Azzurra bien en place. Cette opposition avait alors mis en lumière un vrai manque de cohésion collectif et de liant.

Se reposant sur les éclairs de ses individualités, l'équipe de Marc Wilmots s'est heurté à une méforme de ses leaders présumés. Incapables de peser sur les rencontres, Eden Hazard, Kevin de Bruyne ou Marouane Fellaini n'ont ainsi pas su sortir leur épingle du jeu et apporter une plus value à leur sélection.


Un tableau très ouvert

Si elle ne semble ainsi pas encore à son meilleur niveau, la Belgique peut néanmoins se rassurer en regardant le tableau dont elle a hérité pour la phase finale. Opposés à la Hongrie puis au vainqueur de Pays de Galles- Irlande du Nord, les Diables Rouges sont en position idéale pour atteindre les demi-finales  alors que leurs tombeurs Italiens devront se coltiner les tenants du titre Espagnols et les champions du monde Allemands.

Si se projeter d'ors et déjà vers le dernier carré pourrait paraître présomptueux, on peut cependant raisonnablement penser que la Belgique possède une certaine marge de manœuvre et a encore un peu de temps pour régler définitivement ses soucis collectifs. 

Bien que ne tournant pas encore à plein régime , les Diables Rouges pourraient donc présenter une menace d'une toute autre dimension lors des matches couperets et restent en course pour égaler leur meilleur performance lors d'un Euro, une finale en 1980.


en savoir plus : Equipe de Belgique de Football