Belgique / Lukaku : « Je suis parmi les meilleurs attaquants »

Voir le site Euro 2016 de football

Grâce à Lukaku, la Belgique lance déjà son Mondial
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-02T08:42:36.921Z, mis à jour 2016-06-02T09:03:20.404Z

Il sera l'un des atouts majeurs de la Belgique pendant l'Euro. Romelu Lukaku, auteur d'une excellente saison avec Everton, semble plus confiant que jamais.

Avec 25 buts au compteur, Romelo Lukaku a marqué les esprits cette saison en Premier League au sein de l'effectif d'Everton. Attaquant clé des Diables rouges, le jeune joueur de 23 ans veut emmener son équipe le plus loin possible.


« Je suis parmi les meilleurs »

Il n'a pas la langue dans sa poche et n'hésite pas à clamer son efficacité. 25 buts dans une saison, ce n'est pas rien et l'attaquant qui a, en grande partie, sauver son équipe de la relégation, tient à le signaler.  Il se considère tout simplement comme l'un des attaquants les plus talentueux : « Je suis parmi les meilleurs. C'est bien. Personnellement, je me sens heureux. J'espère reproduire une saison de ce calibre », a déclaré Romelo Lukaku dans une interview à World Soccer. 

Retrouvailles

Dans cet entretien, Lukaku a notamment évoqué ses retrouvailles avec ses trois coéquipiers en club qu'il retrouvera pendant l'Euro dans l'équipe d'Irlande : Seamus Coleman, Aiden McGeady et James McCarthy : « Ils sont heureux de venir en France et m'ont averti qu'ils voulaient nous rendre la vie difficile. Je leur ai répondu en plaisantant que nous ne serons pas plus facile à battre. »

Prêt pour l'Euro

Il le sait. Romelu Lukaku sera l'attaquant numéro 1 de Marc Wilmots comme il l'avait affirmé il y a quelques jours à Sport/Foot Magazine. Des propose qu'il avait tenu à son caoch après le match contre le Portugal : « Je suis à votre disposition, je ne suis plus l’enfant, l’espoir éternel que vous avez connu, je suis un homme, j’ai appris, je suis confirmé, j’ai une réputation, je peux faire des dégâts dans cette équipe, je sais le faire, parce que cette équipe a les mêmes profils en plus forts qu’à Everton. Je suis moins un joueur d’appui, un pivot, un remiseur que Benteke, c’est sûr, mais moi je suis un vrai buteur. »

Celui qui sera certainement convoité par les grands clubs européens lors du prochain mercato a hâte de débuter l'Euro avec la Belgique : « Ces dernières semaines à Everton, ont été difficiles, en tant qu'attaquant je dépend aussi des performances de mes coéquipiers, mais j'ai malgré tout continué à travailler dur. Je suis mentalement, tout à fait prêt à entamer cet Euro. »