Bilan : Les statistiques clés de l'Euro 2016

Voir le site Euro 2016 de football

Renato Sanches
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-07-11T13:52:47.940Z, mis à jour 2016-07-11T14:50:14.337Z

La finale de l’Euro a mis un terme à un magnifique mois de football où beaucoup de record sont tombés. Coup de projecteur sur les statistiques les plus parlantes de ces trente jours de compétition.

La finale de dimanche a opposé les deux formations qui ont battu le plus de records au cours de l’Euro. Pas étonnant de voir les joueurs de l’équipe de France et du Portugal occuper les premiers rangs au classement des buteurs, mais pas seulement.


La France et le Portugal au coude à coude dans les chiffres

Cristiano Ronaldo a inscrit 3 buts dans la compétition, loin du meilleur buteur de l’épreuve, le français Antoine Griezmann avec 6 réalisations. Mais le joueur du Real Madrid a égalé le record de Michel Platini en inscrivant 9 buts sur l’ensemble des phases finales auxquelles il a pris part. Le Portugais devient aussi le joueur qui a disputé le plus de rencontres en phase finale d’un Euro (21). 

Autre record pour la Selecçao, ils possèdent à présent avec Renato Sanchez le plus jeune joueur de l’histoire à avoir disputé une finale d’un Euro. Côté français, si les Bleus terminent avec le meilleur buteur et la meilleure attaque (13 buts), elle possède le joueur le plus rapide ! Kingsley Coman a en effet été chronométré à 32,8 Km/h. Malheureusement, cela n’a pas été suffisant pour remporter l’Euro.


Entré en jeu durant la rencontre France - Roumanie (2-1), Kingsley Coman est devenu le plus jeune joueur à jouer une compétition majeure avec les Bleus


Les gardiens à l’honneur !

Les chiffres communiqués par l’UEFA montrent aussi que les gardiens se sont bien illustrés lors de cet Euro. Seulement 66% des pénaltys ont en effet été transformés, soit le taux le plus faible depuis 1972 ! Du côté des portiers, le Hongrois Kiraly est devenu le joueur le plus âgé à disputer une phase finale d’un Euro, alors que Halldérsson a été celui qui a effectué le plus de parades avec l’Islande avec 27 arrêts, soit en moyenne 5 par matches. 

Mais il n’a rien pu faire face à Nani qui a marqué face à lui le 600ème but de l’histoire de l’Euro. De même le gardien Rui Patricio a encaissé le but plus rapide de l’Euro 2016 grâce à une frappe de Robert Lewandowski au bout de 100 secondes de jeu.

Le Pénalty manqué par Sergio Ramos


Pour faire votre Onze type de l'Euro 2016, cliquez sur ce lien !