Bilan : Un arbitrage sans grosse polémique !

Voir le site Euro 2016 de football

Arbitre utilisant un spray
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-07-12T12:41:29.258Z, mis à jour 2016-07-12T14:00:06.493Z

Il est rare de voir une grande compétition de football se conclure sans polémique sur l’arbitrage, mais l’Euro 2016 échappe un peu à cette règle. Retour sur l'un des points forts de la compétition !

Généralement il est coutume au terme d’une grande compétition de football de revenir sur ce qui s’est mal passé. Et dans ce registre, les arbitres sont souvent cités pour évoquer leurs erreurs grossières ou des décisions injustes ayant influé sur l'issue d'une rencontre. Mais pour l’Euro 2016, les polémiques liées au corps arbitral sont quasi-inexistantes.

Le carton rouge de Duffy lors de France-Irlande


Trois cartons rouges seulement dans la compétition

Il y a eu 51 matches pendant toute la compétition. L’une des statistiques les plus marquantes pour les arbitres a été le faible nombre de cartons rouges distribués pendant le tournoi. Il n’y a eu que trois expulsions tout au long de l’Euro, soit en moyenne une toutes les 17 rencontres ! Avec toutefois plus de matches, c’est exactement le même nombre qu’en 2012. 

Mais là où les arbitres se sont distingués, c’est au niveau des pénaltys sifflés. Aucun d’entre eux n’a vraiment été contesté, et les décisions arbitrales ont été comprises dans l’ensemble par les joueurs. En demi-finale, la faute de main de Bastian Schweinsteiger a cependant fait couler beaucoup d’encre outre-Rhin, mais elle est incontestable. 

Regardez la faute de main de Schweinsteiger en demi-finale contre les Bleus :



Clément Turpin est parti vite

Bien sûr les performances des arbitres ont été inégales dans la compétition. Seuls les meilleurs sont allés loin et l’arbitrage de la finale ne souffre d’aucune contestation, à part peut-être cette main injuste sifflée à l'encontre de Koscielny quelques secondes avant le but d’Eder (qui était justement l'auteur de cette main)… S’il n’avait pas été averti, peut-être que le Gunner aurait défendu autrement et aurait stoppé Eder sur le but. Mais avec des « si », on refait beaucoup de choses. 

Malheureusement, du côté des arbitres, le représentant français de l’Euro n’a pas eu un parcours aussi réussi que la sélection bleue.  <strong>Clément Turpin a quitté la compétition dès le premier tour suite à une prestation mitigée lors du match Autriche-Hongrie.</strong> Il a expulsé un peu sévèrement l’Autrichien Dragovic, permettant à la Hongrie de remporter le match dans les derniers instants de la rencontre. Mais dans l’ensemble, sans doute grâce aux nouveautés apportées, l’arbitrage s’en tire avec une très note pour cet Euro.


Rentrez dans la peau d'un sélectionneur et composez votre équipe type de l'Euro 2016 !