Dans l'actualité récente

Au bout de la nuit et de l’ennui, le Portugal se qualifie

Voir le site Euro 2016 de football

quaresma
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-06-25T22:44:48.615Z, mis à jour 2016-06-26T17:14:29.750Z

Au terme d'un match sans grande saveur, le Portugal a arraché sa qualification pour les quarts en battant la Croatie (1-0, ap).

Le fait du match

Au bout de la nuit et de l’ennui, c’est finalement le Portugal qui a arraché la qualification, à l’issue d’un match fermé et pauvre en occasion. Les spectateurs de Bollaert-Delelis ont dû attendre la 117e minute pour voir le match basculer en faveur des Lusitaniens, alors que la séance de tirs au but leur était promise. Une 117e minute qui envoie le Portugal en quarts d’un championnat d’Europe pour la sixième fois de son histoire (c’est plus que toute autre équipe), alors qu'une minute auparavant Perisic avait trouvé le poteau de la tête. A l’origine du but : un contre éclair lancé par Renato Sanches. L'ex-joueur de Benfica a fixé la défense avant de décaler Nani sur la gauche de la surface. La frappe manquée de l’ancien Mancunien finissait dans les pieds de Cristiano Ronaldo. Oublié sur le côté droit, le triple Ballon d’Or voyait son tir détourné par Subasic, mais Quaresma avait parfaitement suivi pour pousser le cuir au fond des filets.

L’homme du match

On espérait voir Rakitic, Modric, Mandzukic ou encore (et surtout) Ronaldo… C’est finalement Renato Sanches qui a fait la différence dans cette rencontre. Le jeune Portugais de 18 ans, entré en jeu à la 50e minute, a fait parler sa technique et sa vitesse. Le futur joueur du Bayern Munich a dynamisé l’animation offensive des Lusitaniens et a été à l’origine du but en initiant parfaitement le contre qui aura été fatal aux Croates.

Les tops et les flops

MARIO MANDZUKIC n’y sera pas arrivé dans ce tournoi. L’attaquant de la Juventus est sorti à la 88e minute de jeu sous les sifflets du public. Depuis le début de l’Euro, il était transparent et n’aura donc pas marqué le moindre but. Une déception. Dans le camp d’en face, on attendait forcément CRISTIANO RONALDO. Mais le Madrilène a lui aussi déçu, trop isolé à la pointe de l’attaque portugaise. Résultat : lui qui avait frappé à trente reprises au but lors des matchs de poules, a dû attendre la 117e minute, samedi soir, pour tenter sa chance d’un tir, repoussé par Subasic. C’est trop peu. Il a désormais les quarts de finale pour briller.

Outre Renato Sanches (voir ci-dessus), l’autre satisfaction de la soirée, c’est l’entrée de RICARDO QUARESMA. Le joueur du Besiktas a fait son apparition sur le terrain peu avant l’heure de jeu et n’a pas été avare d’effort. Sa ténacité a été récompensée par un but lors de la prolongation. Certainement le plus facile de sa carrière, mais aussi peut-être le plus important.

Le chiffre du match : 0

Pour le spectacle, il faudra repasser. Pendant quasiment toute la rencontre, les deux équipes ont fait preuve de maladresses dans le dernier geste. Résultat : aucun tir cadré à l’issue des 90 minutes. Ce Croatie-Portugal est le premier match sans tir cadré dans le temps réglementaire dans un grand tournoi depuis… 1980. Une éternité.

Le match vu depuis twitter





Et maintenant ?

C’est donc fini pour la Croatie qui avait pourtant séduit lors des matches de poules, avec notamment une victoire de prestige face à l’’Espagne (2-1). L’aventure continue en revanche pour le Portugal. La sélection de Fernando Santos affrontera la Pologne en quarts de finale, jeudi 30 juin, à Marseille (21h).



en savoir plus : Euro 2016 : Croatie - Portugal, Equipe de Croatie de Football