Dans l'actualité récente

C’est écrit, la France gagne tous les 16 ans

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Emmanuel LANGELLIER|Ecrit pour TF1|2016-06-08T10:36:16.238Z, mis à jour 2016-06-08T10:41:36.667Z

L’équipe de France a gagné l’Euro en 1984 puis seize ans après, en 2000. Autant d’années plus tard, elle doit donc remporter ce Championnat d’Europe 2016, à domicile encore, comme en 84.

Euro 2016 : Un programme exceptionnel sur TF1


Oui, la France va gagner 

Qui va gagner ce Championnat d’Europe 2016 en France qui débute ce vendredi au Stade de France? Les passionnés de football, qui vont vibrer durant un mois devant les matches de l’événement, et même les autres personnes détachées du ballon rond aimeraient connaitre la réponse. Alors, alors ? Nous, on la connait. Eh oui, l’équipe qui soulèvera le trophée Henri Delaunay sera… la France ! 

Pourquoi les Bleus ? Bin, c’est assez simple. Tous les seize ans se produit un phénomène étrange qui, après un mois de compétition, aboutit au même verdict : un sacre tricolore. Menée par Michel Hidalgo et un énorme Michel Platini, auteur de 9 buts, à ce jour le meilleur total atteint sur un Euro, la France triomphait en 1984 en damant le pion à l’Espagne au Parc des Princes (2-0). Puis, vous nous voyez venir, non ? Eh oui, seize années après, en cette fameuse année 2000, David Trezeguet transformait un centre de Robert Pires en or pour éteindre les rêves italiens (2-1) et offrir à l’Hexagone une nouvelle consécration continentale. 

Lloris soulèvera le trophée Henri Delaunay le 10 juillet 

2016, nous voilà donc encore seize ans plus tard. La France doit donc l’emporter et Hugo Lloris soulever le trophée le 10 juillet prochain… au Stade de France. A domicile qui plus est, les Bleus ont pris la magnifique habitude de briller. C’était donc le cas en 1984, mais aussi en 1998 lors de la Coupe du monde qui allait lancer les bases essentielles du succès menant au succès européen de 2000 à Rotterdam. La France favorite, alors ? « Ça ne me gêne pas d'être favori. On n'est pas là pour jouer à cache-cache, déclarait Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, sur l’Equipe 21 en octobre dernier. J'ai cette ambition et je suis sûr que tous les joueurs auront cette ambition d'aller le plus loin possible, de gagner la compétition. Mais ce n'est pas en le criant haut et fort que ça nous positionne comme favoris. » Allez Didier, ça va le faire, les chiffres le disent…