Dans l'actualité récente

Espagne : Cesc Fabregas, toujours décisif face à l'Italie

Voir le site Euro 2016 de football

A deux face à Fabregas ?
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-24T13:35:12.144Z, mis à jour 2016-06-24T14:17:55.690Z

En trois confrontations contre l'Italie à l'Euro, Cesc Fabregas a toujours eu de la réussite. L'Espagnol espère bien réitérer ses performances.

Dans le match qui s'annonce comme le plus gros choc des huitièmes de finale, l'Espagne et l'Italie vont se livrer un véritable combat dès 18h au Stade de France.  Un homme, Fabregas, a toujours été déterminant face à la Nazionale.

Aucune défaite

Il y a des statistiques qui ne trompent pas. Au total, en six confrontations depuis ses débuts en sélection espagnole en 2006, le milieu catalan n'a tout simplement jamais perdu face aux Italiens. Plus précisément, dans un championnat d'Europe, Fabregas a toujours fait mouche. Il avait inscrit l'ultime tir au but en quarts de finale à l'Euro 2008, avait marqué le but égalisateur en phase de poules en 2012 (1-1), avant de lancer le triomphe espagnol en finale (4-0) avec une passe décisive pour David Silva.

« Je suis très tranquille »

Mais depuis cette époque de feu, le statut du milieu offensif a quelque peu changé et n'est plus aussi indiscutable qu'auparavant. Ses premiers matchs à l'Euro le confirment malgré sa passe décisive sur le but de Morata contre la Croatie.  Mais le joueur expérimenté de 29 ans aborde ses retrouvailles sereinnement : « Cela me motive. Je dois faire mes preuvessur le terrain, comme je l'ai fait depuis 10 ans. Le football parlera de lui-même et ce qui devra arriver arrivera, je suis très tranquille. »

Même s'il ne s'est pas encore montré totalement à son avantage, Cesc Fabregas en a sous le pied. C'est lui qui avait délivré l'Espagne grâce à sa passe décisive sur le but victorieux d'Iniesta en finale du Mondial 2010 contre les Pays-Bas. Au Stade de France, Cesc Fabregas aura l'occasion de briller devant son futur entraîneur en club, Antonio Conte.