Conte : « J’ai misé sur des joueurs mais également sur des hommes »

Voir le site Euro 2016 de football

EN DIRECT. Italie-Suède (1-0) : Eder délivre l'Italie
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-17T17:57:34.920Z, mis à jour 2016-06-17T17:57:36.101Z

Antonio Conte a vanté sa méthode après la victoire de l'Italie face à la Suède (1-0), vendredi à Toulouse. Erik Hamren, son homologue suédois, a pris la défense de Zlatan Ibrahimovic.

L'Italie est en huitième de finale de l'Euro 2016 et ça plaît  à Antonio Conte.  Le sélectionneur de l'Italien a particulièrement visé les observateurs de la Squadra lors de sa conférence de presse d'après-match, qui a suivi le court succès de ses troupes face à la Suède (1-0). « C’est une grande satisfaction de s’être qualifié, car très peu d’observateurs imaginaient qu’on allait le faire. Certains pensaient qu’on ne se qualifierait pas et c’est donc une grande joie de l’avoir fait. Ces garçons-là ont mérité de se qualifier », a expliqué Conte en préambule de sa conférence de presse.

« J’ai vu un peu de nervosité chez mes joueurs, ce qui a pu influencer notre prestation, a poursuivi le futur manager de Chelsea, loin d'être satisfait du premier acte de son équipe. Il y a eu une première période difficile face à une équipe de Suède qui a fermé les espaces et qui a été solide. Cela dit on n’a pas été assez lucides dans notre manière d’attaquer. Je pense que la Suède n’a pas tiré au but, Buffon n’a d’ailleurs même pas eu à faire un seul arrêt. La Suède nous a posé des problèmes mais cela veut dire qu’on continue à progresser. Et que les observateurs ont réussi à changer d’opinion. »

Eder : « Je partage ce but avec tout le groupe »

L'ancien entraîneur de la Juventus ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Il a également pris la défense de son attaquant Eder, auteur du but victorieux, et en a profité pour expliquer à qui voulait bien l'entendre sa méthode. « Ce n’est pas qu’Eder qui a été remis en cause. Beaucoup d’autres de mes choix ont essuyé des critiques. Le but c’est de prendre des joueurs que j’ai observé, je les prends en fonction de ce qu’ils peuvent apporter à l’équipe nationale. On a eu de la chance d’avoir Eder, notamment pendant les éliminatoires. J’ai misé sur des joueurs mais également sur des hommes », a expliqué le Transalpin.

De son côté, Eder s'est également réjoui de la qualification en phase finale de l'Italie. « Je suis ravi pour tous mes coéquipiers, ils ont travaillé très dur. Après la Belgique, j'étais déjà heureux même sans avoir marqué. Aujourd'hui, on savait que ce serait dur, il n'y a plus de match facile. Je partage ce but avec tout le groupe, tout le monde s'est bien préparé. »

Hamren : « Zlatan a fait de son mieux »

Après Antonio Conte, c'est Erik Hamren, le sélectionneur suédois, qui est venu jouer les avocats. Le technicien est venu plaider la cause de Zlatan Ibrahimovic, pointé du doigt après sa petite prestation. « Je pense qu'il a fait ce qu'il devait faire lors de ces deux matches mais aujourd'hui, cela a été difficile, la défense a été très forte en face. Zlatan est un des plus grands attaquants que j'ai rencontrés, c'est un gagnant et s'il est déçu, je pense que tout le monde peut le comprendre. Je pense qu'il fait de son mieux. »


en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Equipe de Suède de Football, Euro 2016 : Italie - Suède