Dans l'actualité récente

Croatie : Luka Modric en mode majeur en France

Voir le site Euro 2016 de football

Luka Modric   Croatie
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-06T09:43:58.163Z, mis à jour 2016-06-06T09:54:11.187Z

Le milieu de terrain du Real Madrid, dix ans de sélection derrière lui, est le patron de l'équipe croate. Celui qui devra la guider sur la route de la gloire durant cet Euro.

Comme il a pu le démontrer encore ce dimanche face à Saint-Marin (10-0), Luka Modric est l'inspirateur et l'organisateur d'une sélection croate qui semble pouvoir se mettre à son diapason.

Euro 2016 : Giroud après son doublé face à l'Ecosse


Une fin de saison prometteuse

Pas toujours titulaire et surtout souvent remplacé sous le mandat de Rafael Benitez, Luka Modric est redevenu naturellement un des piliers de Zinédine Zidane depuis le début du mois de janvier. Pas spécialement décisif dans la zone de vérité (trois buts toutes compétitions confondues), le droitier, sur les quatre derniers mois de la saison, le Croate a brillé par son activité. Plutôt bon à la récupération, il est surtout précieux dans la relance et a largement participé au renouveau du Real cette année. «Modric sait jouer à divers postes, y compris en 10. Il l'a démontré, il a une qualité de frappe phénoménale», disait récemment son coach français.  

Le chef de bande

Avec son éternelle tête de bambin et son physique d'ado (1,75m, 64 kg), difficile à croire mais voilà près de dix ans que Luka Modric écume la sélection. Des débuts effectués à tout juste 21 ans. Hormis l’emblématique capitaine Darijo Srna (129 sélections), le milieu madrilène est le joueur croate présent à l’Euro le plus capé (90 capes). Inutile de dire qu’il en est un cadre. Titulaire inamovible, il évolue comme un meneur reculé, un cran en dessous d’Ivan Rakitic, le Barcelonais lui aussi attendu. En France, il disputera son troisième Euro (après 2008 et 2012). Une compétition dans laquelle il a déjà brillé puisqu’en 2008, il avait terminé dans le onze type du tournoi.


En France pour briller

Pour sa cinquième grande compétition internationale depuis le Mondial 2006, Luka Modric espère enfin convaincre durant cet Euro en France (10 juin-10 juillet), même si le groupe D n'est pas le plus facile avec l'Espagne, la Turquie et la République tchèque. « Dans un Euro, il y a beaucoup de facteurs qui influent sur le résultat final. Il faut notamment avoir un peu de chance au bon moment. J'espère que ce sera le cas », souligne le meneur croate.