Dans l'actualité récente

Croatie-Espagne : La folle histoire du penalty manqué par Ramos

Voir le site Euro 2016 de football

Srna Subasic
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-22T13:17:49.583Z, mis à jour 2016-06-22T14:14:11.954Z

Auteur d'une parade décisive face au penalty de Sergio Ramos, lors de Croatie-Espagne mardi, Danijel Subasic a reconnu avoir reçu l'aide indirecte de Luka Modric pour réussir son coup... Explication.

On ne parle plus que de ça. Auteur d’un sauvetage décisif sur le penalty tiré par Sergio Ramos, à la 72e minute de Croatie – Espagne (2-1), Danijel Subasic a indirectement permis à la Croatie d’aller chercher le succès en fin de rencontre face à la Roja, pourtant invaincue depuis 2004 dans la compétition.


Il y a évidemment une petite histoire derrière cette intervention décisive du portier de l’AS Monaco.  Elle se nomme Luka Modric. Coéquipier de Sergio Ramos au Real Madrid depuis 2012, le meneur de jeu, forfait pour cette rencontre suite à une blessure aux adducteurs, a indirectement fait passer un message à son portier, via son capitaine Darijo Srna, venu chercher les informations près du banc de touche, pour contrer le Madrilène, dont il connaît les habitudes sur le bout des doigts dans l'exercice. Un petit chuchotement à l’oreille du capitaine à son gardien et le « miracle » a eu lieu.

Busquets avait pourtant tout vu

Interrogé à ce sujet, le gardien a reconnu cette astuce 100% collective. « Juste avant le penalty, Darijo Srna m’a chuchoté ce que lui avait dit Luka Modric. Il fallait attendre un peu et partir sur ma droite. Je l’ai fait et ça a marché », a reconnu Subasic dans un entretien publié sur le site officiel de la Fédération croate de football. « Les penaltys, c’est toujours une loterie, comme cela avait été le cas lors de la rencontre face à la République tchèque. Ramos a bien tiré, j’ai un peu attendu et j’ai réussi à le stopper. »


L’équipe d’Espagne n’a pas été surprise par la stratégie croate. Malin comme tout, Sergio Busquets et son troisième œil, ont vu ce que mijotait Srna, pas très discret, et consorts. Le numéro 5 de la Roja est ensuite venu parler à Ramos avant que celui-ci ne tire. Mais cela a visiblement plus perturbé le joueur du Real Madrid qui a finalement choisi de ne pas choisir. Résultat des courses : un tir centré, légèrement à droite. Et surtout un Danijel Subasic qui a bien anticipé le coup, mais un peu joué avec la règle en s’avançant et quittant sa ligne. Illégal ce sauvetage particulier ? Oui, mais le corps arbitral n’a rien dit, malgré l'évidence. Autant profiter de cette petite histoire, que l'on est pas près d'oublier.


en savoir plus : Equipe de Croatie de Football, Equipe d'Espagne de Football, Euro 2016 : Croatie - Espagne