Dans l'actualité récente

Croatie-Portugal : Duel d'outsiders ambitieux

Voir le site Euro 2016 de football

Croatie Portugal
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-23T15:04:18.766Z, mis à jour 2016-06-23T15:45:15.208Z

Le haut du tableau, beaucoup moins relevé, mettra pourtant aux prises deux favoris dès les huitièmes de finale.

Gros matches dès les huitièmes de finales entre deux équipes particulièrement ambitieuses portées par des stars estampillées Real Madrid. Pourtant, entre le Portugal, quadruple demi-finaliste de la compétition et la Croatie qui n'a jamais dépassé les quarts de finale, le favori n'est peut-être pas celui que l'on croît...


Bilan de leur premier tour


Croatie : 1er du Groupe D avec 7 points

Placée dans l'un des groupes particulièrement relevé aux côtés de la République Tchèque, de la Turquie  et surtout du double tenant du titre espagnol, la sélection au damier avait tout à craindre. Et pourtant, les croates ont impressionné. Vainqueur des Espagnols et des Turques, ils auraient pu faire le plein sans une fin de match rocambolesque contre la République Tchèque qui les a vu perdre un avantage de deux buts après un arrêt de la partie à cause de jets de fumigènes.

Leur succès 2-1 sur l'Espagne a notamment impressionné du fait de l'absence de deux cadres Luka Modric et Mario Mandzukic. Ils ont fait le plein de confiance.


Portugal : 3ème du Groupe F avec 3 points

A l'inverse, les Portugais sont passé par le chas d'une aiguille. Malgré une poule à leur portée, ils n'ont pas réussi à remporter un seul de leur trois matches, enchaînant les matches nuls, 1-1 contre l'Islande, O-O contre l’Autriche et 3-3 contre la Hongrie. La Seleccao est d'ailleurs passé tout près de la sortie en été mené à trois reprises par les hongrois. 

Ne devant leur salut qu'au réveil  de leur capitaine contre les Magyars, ils arrivent en phase finale sur la pointe des pieds.


Les clés du match


Cristiano Ronaldo

Le capitaine de la Seleccao est véritablement le baromètre de l'équipe. Terriblement dépendant du rendement de sa star, le Portugal vie et meure par Ronaldo. Maladroit pendant deux matches, il s'est réveillé pour sortir son équipe de l'abîme avec deux buts et une passe décisive contre la Hongrie. Sans un Ronaldo au top, le Portugal passera à la trappe, en revanche, s'il prend feu, il peut nourrir tous les espoirs.


La bataille du milieu

Le milieu de terrain portugais est l'une des grosses déceptions de la compétition alors, qu'à contrario, son homologue croate construit autour du duo Modric-Rakitic rayonne. Si la Seleçcao ne change pas quelque chose (avec la titularisation de Sanches par exemple), ça pourrait être compliqué. Autre interrogation, la présence de Modric : si le madrilène est absent, les débats se rééquilibreraient singulièrement.


Les coups de pied arrêtés

Solide pendant deux matches, la défense lusitanienne a craqué trois fois contre la Hongrie, trois fois sur coup de pied arrêté. Quand on connait l'habileté de Srna, Modric ou Perisic dans l'exercice, il faudrait impérativement rectifier le tir pour Pepe et ses coéquipiers.


Face à face en grande compétition

La Croatie étant un jeune pays, les deux sélections ne sont rencontrées qu'une fois, lors de l'Euro 1996.  Au City Ground de Nottingham, les coéquipiers de Luis Figo s'étaient facilement imposés 3-0 avec des buts de l'ancien madrilène, de  Sa Pinto et Domingos. Bien évidemment, aucun protagonistes du huitième de finale à venir n'était déjà en activité.


Notre côte 

Croatie 55%

Portugal 45%

en savoir plus : Euro 2016 : Croatie - Portugal, Equipe de Croatie de Football, Equipe du Portugal de Football