Dans l'actualité récente

Eire : Et pourquoi pas créer la surprise ?

Voir le site Euro 2016 de football

Robbie Keane Irlande
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-06-03T13:22:48.864Z, mis à jour 2016-06-03T13:23:27.003Z

Tombés dans l’un des groupes les plus relevés de l’Euro, les irlandais ne semblent pas posséder beaucoup chances de qualification. Et pourtant, les chances qu’ils sortent de leur poule existent.

Avant le début de la compétition, certaines équipes sont candidates au titre. Au vu de leur passé et de leur effectif, des formations comme la Belgique et l’Italie correspondent à ces critères. Présentes dans le même groupe, elles feront face à la Suède et à l’Eire. Pour cette dernière, même si beaucoup lui promettent la quatrième et dernière place de ce fameux groupe E, il est possible de croire à un exploit irlandais.

EURO 2016: le dispositif de TF1 !



Son bilan positif contre les grosses équipes

Lors de la phase éliminatoire, l’Eire est tombée dans le groupe de l’Allemagne. La Mannschaft venait d’être sacrée championne du monde au Brésil et semblait intouchable. Et pourtant lors de la 3ème journée de leur groupe, les irlandais sont partis chercher le point du match nul en Allemagne. Mieux, lors de l’avant-dernière journée, ils ont battu les champions du monde 1-0. Ainsi, lorsque l’adversaire est fort, les irlandais sont capables d’élever leur niveau de jeu. Les Italiens et les Belges sont prévenus.


Le Fighting Spirit irlandais

S’il y a bien un état d’esprit qui est reconnu à travers le monde, c’est le Fameux Fighting Spirit propre aux Irlandais. Bien connu des amateurs de rugby, il est aussi essentiel aux footballeurs de la République d’Irlande. Il leur permet de ne jamais abandonner et de tout donner même lorsque la situation semble perdue. Capables de puiser au sein de leurs ressources mentales, les Irlandais ne doivent pas être enterrés trop vite. Donnés perdants contre la Bosnie lors des barrages, ils ont contredit les tendances pour éliminer les bosniens.


Pour effacer leur dernière visite en France

En 2009, les irlandais disputaient déjà un barrage. C’était contre les bleus, et il s’agissait d’un match qualificatif pour la Coupe du monde 2010. Défaits 1-0 à Dublin, les Irlandais menaient à leur tour 1-0 contre l’équipe de France au Stade de France avant l’égalisation de Gallas. Le but de l’ancien défenseur de Chelsea et d’Arsenal était entaché d’une main de Thierry Henry que les Irlandais ont eu du mal à digérer. Leur présence en France pour l’Euro va leur permettre d’effacer ce souvenir pour obtenir des résultats bien différents.