Dans l'actualité récente

Equipe de France - Deschamps : "Avoir l'ambition de gagner l'Euro"

Voir le site Euro 2016 de football

Deschamps Liste France Albanie et Suède
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-05-15T11:39:43.892Z, mis à jour 2016-05-15T11:41:56.595Z

Quatre jours après l'annonce de sa liste des 23, le sélectionneur Didier Deschamps est revenu une dernière fois sur ses choix pour Téléfoot. Des choix logiques qui ne prêtaient par vraiment à discussion selon lui.

Giroud, Gignac, Pogba, Ben Arfa... Le sélectionneur national répond aux interrogations (mineures) que sa liste a pu soulever.

Euro 2016 - Didier Deschamps : l'interview intégrale en exclusivité:

"Pogba, on en attend toujours beaucoup de lui"

La liste des 23 joueurs annoncée et validée, les choses sérieuses vont désormais commencer pour l'équipe de France et ce dès le début du stage prévu mardi prochain à Biarritz. Pour Téléfoot, Didier Deschamps s'est néanmoins exprimé une dernière fois sur le sujet. L'occasion pour le sélectionneur national de revenir de justifier une novelle fois certains de ses choix et d'évoquer quelques joueurs cadres de la sélection. Comme Paul Pogba par exemple qu'il a croisé par écran interposé jeudi dernier lors du 20h de TF1. "On en attend beaucoup de lui parce qu'il a beaucoup de facilités. Il a montré cela très jeune donc on attend toujours. Il ne peut pas rester neutre. Je lui ai dit, il le sait. Mais l'équipe a par moment besoin de lui dans un registre où il ne va pas faire lever les foules."

"Giroud ? Je n'ai pas d'inquiétude"

Si Pogba était une évidence, d'autres l'étaient peut-être moins. Tout du moins aux yeux des supporters des Bleus. Deschamps, lui, savait où il allait : "Je savais très bien que les joueurs que j'ai sélectionné au mois de mars, c'était dans l'optique de les emmener au championnat d'Europe." D'où la présence d'Olivier Giroud, pourtant en souffrance du côté d'Arsenal cette saison. "Il a participé a 60 matches depuis septembre dernier. Qu'il ait une période, comme ça arrive à tous les attaquants, pendant un mois, un mois et demi, ce n'est pas inquiétant, martèle "DD". Depuis Olivier a remarqué. Il reste sur 4 buts avec nous. Je sais qu'il va bien se préparer. Je n'ai pas d'inquiétude par rapport à lui. Il est à 25 buts en deux saisons. Il y a pire. Il y a mieux."

"Ca ne remet pas en cause les qualités d'Hatem"

Le constat est assez similaire pour l'expatrié André-Pierre Gignac, qui rejoindra le groupe France dès le courant de la semaine prochaine. "Il le mérite. Il me connaît, il sait que je ne suis pas là pour faire des cadeaux. Il a toujours marqué des buts, il continue à marquer et quand il est venu avec nous il a fait ce qu'il fallait." Et quid de Ben Arfa, porté par un soutien populaire ces dernières semaines ? "Mais moi-aussi il me plaît puisque je l'ai pris, assure Deschamps. Après il y a de la concurrence. Ca ne remet pas en cause les qualités d'Hatem et ce qu'il est capable de faire. Mais d'autres aussi sont capables de faire des bonnes choses." Ne reste donc plus qu'à se plonger dans l'Euro qui approche à grand pas avec l'espoir de le remporter. "Il faut avoir cette ambition là", conclue l'ancien capitaine des Bleus.