Dans l'actualité récente

Equipe de France - Payet : "Je ne le vis pas comme une injustice"

Voir le site Euro 2016 de football

Football - Matchs Equipe de France - France-Belgique : Revoir le but de Payet en vidéo (3-4)
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-03-06T22:54:07.716Z, mis à jour 2016-03-06T23:00:22.809Z

Invité sur le plateau du Canal Football Club, Dimitri Payet est revenu sur les récentes déclarations de Didier Deschamps et sur sa situation vis-à-vis de l'Equipe de France.

Etincelant depuis le début de la saison avec West Ham, Dimitri Payet ne fait pourtant pas partie des plans du sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps.

"Le sélectionneur a des choix à faire"

Fraîchement auréolé du titre du meilleur joueur londonien, et buteur décisif la veille pour West Ham face à Everton (2-3) au terme d'une prestation dans la lignée de sa saison (8 buts, 8 passe décisives), Dimitri Payet a tout pour être heureux. Ou presque. Le milieu n’a plus été appelé en équipe de France depuis juin 2015 et a, dans un passé récent, fait part de son étonnement à ce sujet. Ce dimanche, invité au Canal Football Club (C+), il a déclaré qu'il ne vivait plus cette situation "comme une injustice". "Il (le sélectionneur) n'a pas tort du tout, poursuivait-il. Je peux comprendre qu'en sélection mes stats ne soient pas aussi bonnes (...) Le sélectionneur a des choix à faire. C’est le patron, il sélectionne les joueurs dont il a besoin. Moi, je suis bien dans mes pompes, j’essaie d’être performant", a développé le meneur de jeu.

"J'ai l'avantage de pouvoir jouer aux trois postes"


Didier Deschamps s'était justifié sur l'absence du l'ex-Marseillais de ses dernières listes. "A West Ham, il joue souvent à gauche dans un 4-3-3. A gauche  j'ai du monde. Je l'ai déjà appelé, je me suis déjà exprimé pour dire que j'attendais plus de lui"avait alors confié le sélectionneur. Un choix largement critiqué dans la mesure où le milieu offensif cartonne avec West Ham. "Hier (samedi), j'ai joué à gauche. Mais j'ai l'avantage de pouvoir jouer aux trois postes derrière l'attaquant. A droite, à gauche et dans l'axe", a énuméré la nouvelle vedette des Hammers.

"J'aime me battre pour avoir ma place"

Interrogé sur son attitude prétendûment négative lorsqu'il est amené à squatter le banc, ce que lui reprocherait Deschamps, Payet a tenté de justifier son attitude. "Bien sûr, je ne vais pas dire que je suis content d'être remplaçant, a avoué l'international français. Je ne suis pas comme ça, j'aime bien jouer, j'aime me battre pour avoir ma place. Je dois apprendre à faire partie d'un groupe, c'est légitime."   Surveillera-t-il la prochaine liste, prévue dans dix jours ? Sa réponse : "Oui, je vais regarder ça. Si j'y suis, c'est tant mieux. si je ne suis pas c'est pas grave. Mais, j'ai déjà raté une Coupe du Monde, je ne veux pas rater l'Euro. Je vais regarder la prochaine liste."

Fiers d'être Bleus !


ier (samedi), j'ai joué à gauche. Mais j'ai l'avantage de pouvoir jouer aux trois postes derrière l'attaquant. A droite, à gauche et dans l'axe», a énuméré celui qui a également tenu à rassurer Deschamps quant à son comportement. Rappelons effectivement que le sélectionneur tricolore reprocherait à l'ex-Marseillais son attitude négative en tant que remplaçant. Mais pour disputer l'Euro 2016, Payet est prêt à faire des efforts - Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-28026.htm#footref

A West Ham, il joue souvent à gauche dans un 4-3-3. A gauche j'ai du monde. Je l'ai déjà appelé, je me suis déjà exprimé pour dire que j'attendais plus de lui», avait confié Didier Deschamps le mois dernier pour expliquer l'absence de Dimitri Payet (28 ans) dans ses dernières listes en équipe de France. Un choix largement critiqué dans la mesure où le milieu offensif cartonne avec West Ham. - Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-28026.htm#footref"Je ne vais pas dire que je suis content d’être remplaçant, j’aime jouer et me battre pour avoir ma place. Mais, bien sûr, je dois apprendre à faire partie d’un groupe, c’est légitime», a-t-il concédé. "Sportivement, je suis dans une des meilleures périodes de ma carrière. Si je suis à l’Euro c’est très bien, si je n’y suis pas, je sais que j’aurais tout donné et il n’y aura pas de regrets."