Dans l'actualité récente

Equipe de France : Bilic, l’improbable supporter des Bleus

Voir le site Euro 2016 de football

Blanc et Bilic, France-Croatie 98
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-16T10:42:07.437Z, mis à jour 2016-06-16T10:51:48.374Z

Consultant en Angleterre, l’entraîneur de West Ham a exulté lors du but de Dimitri Payet mercredi contre l’Albanie. Un soutien pour le moins inattendu avec le passif du Croate contre les Bleus.

Les supporters des Bleus âgés de plus de 20 ans ne peuvent pas oublier Slaven Bilic. Non, impossible de faire table rase de la grotesque simulation du défenseur croate en demi-finales de la Coupe du Monde 1998 contre l’équipe de France ! Petit rappel des faits, sur un contact anodin avec Laurent Blanc, Bilic s’était écroulé en se tenant le visage comme s’il avait reçu un uppercut. Résultat : L’encore actuel entraîneur du PSG avait récolté du carton rouge le plus discuté de toute l’histoire des Bleus, le privant par là-même de la finale contre le Brésil.

Il monte sur la table

Détesté en France après cette simulation, Slaven Bilic ne garde pourtant lui aucune rancœur contre les Bleus. Au contraire. Désormais entraîneur de West Ham et de Dimitri Payet, il a regardé avec intérêt le match de mercredi contre l’Albanie (2-0) et la prestation de son protégé. Et, contre toute attente, il a même exulté au moment du but du Réunionnais ! Consultant pour la télévision anglaise ITV, il n’a d’ailleurs pas hésité à monter sur la table pour se prosterner devant cette réalisation. Le tout sous le regard surpris d’un Christian Karembeu lui aussi présent.


Un SMS avant le match contre la Roumanie

Fan absolu de Dimitri Payet, le technicien croate a même révélé sur la chaîne britannique qu’il avait envoyé un SMS à son joueur avant le match d’ouverture contre la Roumanie (2-1). Il avait écrit : « Profites-en, tu n’as rien à prouver. Tu es le meilleur joueur ici ! » Force est de constater que le meneur de jeu français a suivi le conseil de son coach ! Au point d’attirer encore un peu plus le regard des recruteurs des plus grands clubs européens. Pas sûr dans ces conditions que Slaven Bilic revoit son joueur fétiche sous les couleurs des Hammers la saison prochaine !



en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Albanie