Dans l'actualité récente

Equipe de France : Les Bleus ont l'habitude de prendre le quart

Voir le site Euro 2016 de football

L'Equipe de France 2000
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-01T10:51:10.494Z, mis à jour 2016-07-01T10:51:11.792Z

Dans son histoire, l'équipe de France a eu l'habitude d'atteindre les quarts de finale de l'Euro. Avec des succès mais aussi des déceptions.

L'équipe de France s'est qualifiée en quart de finale de l'Euro pour la cinquième fois de son histoire. Cela ne fait que depuis vingt ans, et l'Euro en Angleterre en 1996, que les nations se qualifient en quart de finale après être sorti des poules (elles allaient directement en demi-finale auparavant et atteignent les huitièmes que depuis cette année). Et les Bleus ont souvent atteint ce stade. Retour sur les quarts des Tricolores.

22 juin 1996 - France-Pays-Bas : 0-0 (5-4 tab)

Après être sorti première de sa poule (Espagne, Roumanie, Bulgarie), la France affronte les Pays-Bas en quart de l'Euro 96, à Liverpool. Une rencontre longtemps fermée. Avec le trop esseulé Djorkaeff en pointe, les hommes d'Aimé Jacquet ont paru trop inoffensifs face à des Néerlandais talentueux. Les deux équipes ont ainsi dû recourir à la séance de tirs au but pour se départager. Après un échec de Seedorf face à Lama et une tentative décisive de Laurent Blanc, les Bleus ont pu se qualifier pour les demi-finales. C'était à l'époque leur 27ème match consécutive sans défaite (ils atteigneront le chiffre de 30, record toujours en cours) ! Les Bleus disputeront une nouvelle séance de tirs au but en demi-finale, qu'ils perdront cette fois-ci face à la République tchèque.


25 juin 2000 - France-Espagne : 2-1

Deuxième de sa poule (derrière les Pays-Bas), la France doit affronter la redoutable Espagne en quart. Champion du monde en titre, les Bleus doivent être à la hauteur de leur standing. Et les affaires commencent bien lorsque Zidane réussit à marquer d'un très beau coup franc enroulé des 20 mètres (32ème). Mais les Espagnols sont dangereux par l'intenable Munitis, qui fait souffrir Thuram, obligé de commettre une faute dans la surface. Penalty transformé par Mendieta (38ème). Nullement assommés, les Tricolores repartent à l'attaque. A l'image de Vieira, auteur d'une percée plein axe et d'un décalage parfait pour Djorkaeff, buteur dans un angle fermé (44ème). La Roja ne reviendra pas malgré un penalty obtenu dans les derniers instants et manqué par Raul. Au grand bonheur des Bleus qui remporteront la compétition.


25 juin 2004 - France-Grèce : 0-1

Quatre ans après jour pour jour, la France affronte la Grèce pour tenter de conserver son titre. Après avoir fini en tête de leur groupe (Angleterre, Suisse, Croatie), les Bleus pensaient avoir la tâche facile face aux Grecs. C'était sans compter sur le bloc imperméable composé par Otto Rehhagel. Déjà tombeuse du Portugal en ouverture et tenant tête à l'Espagne, la Grèce va bien accrocher les hommes de Santini. Henry et Trezeguet ont eu beau se créer des occasions, c'est Charisteas, d'une tête faisant suite à un centre de Zagorakis, qui a offert le but de la victoire à son pays. Les Tricolores quittent la compétition la tête basse.

23 juin 2012 - France-Espagne : 0-2

Comme en 2000, la France est opposée à l'Espagne en quart de l'Euro. Après une deuxième place poussive en poule (Angleterre, Ukraine, Suède), les Bleus sont confrontés à ce qui se fait de mieux sur le plan européen et mondial. Détentrice de l'Euro et de la Coupe du monde, la Roja fait alors figure d'ogre. Ce n'est pas pour rien que Laurent Blanc, sélectionneur de l'époque, change ses plans. Adepte d'un football offensif, l'entraîneur français met en place un dispositif plus prudent en alignant à la fois Debuchy et Réveillère, latéraux de formation, sur le couloir droit. Stratégie loin d'être payante tant les Tricolores n'ont pas existé et se sont logiquement inclinés. Sans vraiment donner l'impression d'avoir combattu.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Islande