Dans l'actualité récente

Equipe de France : La cinquième finale des Bleus !

Voir le site Euro 2016 de football

L'Equipe de France 1998
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-08T08:05:51.312Z, mis à jour 2016-07-08T10:21:27.148Z

En éliminant l'Allemagne ce jeudi soir, l'équipe de France s'apprête à disputer sa cinquième finale en tournoi majeur. La force de l'habitude.

L'équipe de France a rendez-vous avec l'histoire ce dimanche soir au Stade de France. Pour la cinquième fois de leur histoire, les Bleus sont parvenus à se hisser en finale d'une grande compétition internationale. Tour d'horizon des quatre premières.

Euro 1984 - France-Espagne : 2-0

Déjà une finale d'un Euro. Déjà en France. Le 27 juin 1984, les Bleus découvrent les joies de disputer une finale de grande compétition. Après avoir sorti le Portugal au bout d'une demie héroïque, les Français sont allés puiser au bout de leurs réserves pour disposer de l'Espagne. Après un premier acte fermé, les Tricolores ont trouvé la faille après la pause. A 20 mètres, Platini obtient un coup franc idéal. Sa tentative n'est pas puissante mais elle surprend le gardien Arconada, qui capte le ballon mais le laisse filer dans sa propre cage (57ème). La seule bourde de sa carrière. Et elle vaut chère. Platini en profite, lui, pour marquer son 9ème but dans le tournoi (record inégalé). Les hommes de Michel Hidalgo ont fait le plus dur. Et si Le Roux se fait expulser, cela n'a pas empêché les Français se réaliser le break en fin de partie par Bellone (90ème). Le premier trophée majeur de l'équipe de France.

Coupe du monde 1998 - France-Brésil : 3-0

Encore une finale à domicile. De coupe du monde cette fois-ci. 12 juillet 1998, une date historique. Les Bleus ont cravaché jusque-là en remportant leurs tours précédents à l'arrache, face au Paraguay (1-0 ap), à l'Italie (aux tirs au but) et à la Croatie (2-1). Mais ils ont réservé le plus beau pour la finale. Qui plus est contre une nation comme le Brésil. Discret dans la compétition jusque-là, Zinédine Zidane va marquer les esprits en inscrivant un doublé de la tête, à chaque fois sur des corners (27ème, 45ème). Face à des Brésiliens empruntés, les Français défendent parfaitement. L'expulsion de Desailly ne perturbe pas les Français, qui marquent un troisième but en fin de partie sur un contre achevé par Petit (90ème+3). Un sacre mondial historique.

Euro 2000 - France-Italie : 2-1 ap

La plus belle compétition réalisée par une équipe de France sans doute. En tout cas dans le jeu. Après avoir sorti l'Espagne en quart (2-1) et le Portugal en demi (2-1 ap), les Bleus affrontent la redoutable Italie. Un match cadenassé dans tous les sens. Surtout, la Squadra Azzurra ouvre la marque par Delvecchio au retour des vestiaires (55ème). Les hommes de Roger Lemerre doivent alors batailler pour revenir dans la partie. Et égalisent dans les derniers instants sur un tir croisé du gauche de Wiltord qui file sous le ventre de Toldo, le portier italien (90ème+4) ! L'inévitable prolongation tourne alors en faveur des Français. Entré en cours de jeu, Pirès signe un débordement fantastique côté gauche avant de centrer vers Trezeguet, qui marque sur une reprise du gauche en lucarne (103ème). Le but en or d'une équipe invincible à l'époque.

Coupe du monde 2006 - France-Italie : 1-1, 3-5 tab

La finale la plus cruelle. Et qui a laissé des regrets éternels, comme l'a titré le journal L'Equipe le lendemain. Ce 9 juillet 2006 restera comme l'une des dates noires de l'histoire de l'équipe de France. Portés par un grand Zidane, les Tricolores se hissent à la surprise générale en finale du Mondial. Mais l'Italie, qu'elle retrouve à nouveau dans le dernier match d'un tournoi majeur, s'annonce dure à battre. Pourtant, les Français ouvrent la marque sur une « Panenka » de Zidane sur penalty (7ème). Mais Materazzi ne tarde pas à égaliser sur un corner repris de la tête (19ème). La rencontre est tendue. Malgré leur domination, les Bleus ne trouvent pas la faille. Zidane se démène, oblige Buffon à un parade sublime en prolongation. Avant de commettre l'irréparable en assénant un coup de tête dans la poitrine de Materazzi . Expulsé, le capitaine français laisse ses partenaires finir sur les rotules. La France s'incline finalement dans la séance fatidique des tirs au but, après l'échec de Trezeguet sur la barre de Buffon...

► Faîtes votre onze-type de l'Euro 2016 et partagez-le en cliquant ici 

en savoir plus : Equipe de France de Football