Dans l'actualité récente

Equipe de France : La défense réussit son examen

Voir le site Euro 2016 de football

Bacary Sagna lors de France Russie
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-16T09:06:48.826Z, mis à jour 2016-06-16T09:54:08.519Z

Principal élément d’inquiétude avant le début de l’Euro, l’arrière-garde des Bleus a su jusque-là se montrer solide. Et en plus d’être rassurants, les défenseurs apportent aussi des solutions devant.

C’était le secteur qui inquiétait le plus avant le début de la compétition, mais après les rencontres contre la Roumanie (2-1) et l’Albanie (2-0), la défense se révèle maintenant être l’un des principaux éléments de satisfaction. Les deux adversaires affrontés ne disposent certes pas des meilleures armadas offensives du continent, mais les Bleus ont été globalement peu inquiétés. Avec un seul but encaissé sur penalty, Didier Deschamps peut se montrer rassuré. La défense axiale, pour commencer, prend peu à peu ses marques. Cela s’est vérifié ce mercredi. « J’ai trouvé que les deux centraux avaient mieux communiqué, analyse ainsi l’ex-arrière international Alain Roche dans L’Equipe. Ils étaient toujours proches l’un de l’autre. »

Adil Rami passeur décisif !

Après ses déboires contre le Cameroun en match de préparation (3-2), Adil Rami a ajusté quelques réglages. Comme Laurent Koscielny, il a relancé court et simple. Et en plus d’être efficace derrière, il a aussi su apporter son soutien en fin de match quand il fallait pousser. Le défenseur du FC Séville a même délivré la passe décisive sur l’ouverture du score d’Antoine Griezmann sur un centre parfait. Ce qui fait dire à Alain Roche que « l’apport offensif des défenseurs a été déterminant ».

L’apport des latéraux

Timides en première période, Patrice Evra et Bakary Sagna n’ont pas hésité à dédoubler après la pause pour apporter des propositions. C’est d’ailleurs le latéral gauche de la Juventus Turin qui a centré pour la tête d’Olivier Giroud sur le poteau à la 69ème minute. Et c’est bien le joueur de Manchester City qui s’est procuré une belle occasion à la 79ème expédiant sa demi-volée au-dessus des buts de Berisha. Sauf blessures ou grosses contre-performances, Didier Deschamps tient sa défense type pour le reste de la compétition. Pour le moment, on en oublierait même les absences conjuguées de Raphaël Varane, Mamadou Sakho, Jérémy Mathieu ou encore Kurt Zouma. Pourvu que ça dure !






en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : France - Albanie