Dans l'actualité récente

Equipe de France / Evra : "On se trompe complètement de sujet"

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Quentin LECOINTE|Ecrit pour TF1|2016-06-04T09:36:34.814Z, mis à jour 2016-06-04T09:37:02.692Z

Patrice Evra n’a pas esquivé les questions fâcheuses des journalistes à propos des dernières déclarations polémiques autour de l’équipe de France.


Vu le climat orageux qui entoure l’équipe de France ces derniers jours, c’est l’expérimenté Patrice Evra (35ans, 72 séléctions) qui a accompagné Didier Deschamps lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match vendredi avant le rendez-vous face à l’Ecosse samedi soir.


Le dernier succès des Bleus en images:


« On aime les polémiques dans ce pays »


Celui qui a tout connu ou presque avec les Bleus qualifie les dernières polémiques autour de l’équipe de France de « ridicules ». « On se trompe complétement de sujet. Je suis vraiment décalé avec ce qu’il se passe atour. J’ai pris connaissance de l’actualité, je ne vais pas mentir, mais je suis concentré sur l’Euro » poursuit le Turinois.  Evra a livré son sentiment sur ce climat nauséabond : « La France, c’est mon pays. Je l’adore. Mais on aime les polémiques dans ce pays. Il faut se concentrer sur le terrain. Tout ce qui se dit autour, ça ne m'a pas fait mal, ce sont des mensonges. On parle de n'importe quoi. Il faut arrêter, ça tient pas la route, même si je comprends, ça fait vendre. »


 


Son rôle de grand frère


Même s’il n’est pas le capitaine de l’équipe, Patrice Evra joue pleinement son rôle de cadre. Conscient du danger que peut représenter un groupe jeune, l’ancien monégasque veille sur ses coéquipiers : « J’ai toujours dit que je prendrais des pierres sur la tête pour n’importe lequel de mes coéquipiers, si ça se passe mal pour lui. » D’une manière générale, le latéral gauche se réjouit d’être entouré de cette fraîcheur : « Quand tu vois qu’il y a du talent comme ça, de la jeunesse, donc il y aura de l’envie. Ça va courir, ça va mouiller le maillot, donc à l’arrivée, je ne peux qu’être content d’avoir ces joueurs à côté de moi. » Espérons que la mayonnaise entre jeunes et anciens prendra rapidement…