Portugal-France : Gignac aurait pu être le héros

Voir le site Euro 2016 de football

Gignac
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-11T13:22:46.235Z, mis à jour 2016-07-11T13:44:04.255Z

A deux doigts d’inscrire le but vainqueur dans le temps additionnel après son entrée en jeu, André-Pierre Gignac a bien failli laisser pour toujours son nom dans l’histoire.

Deuxième minute des arrêts de jeu dimanche au Stade de France, l’air devient de plus en plus irrespirable quand André-Pierre Gignac bien servi par Patrice Evra efface Pepe et enclenche une frappe à six mètres des buts prenant Rui Patricio à contrepied. Le ballon semble filer vers les buts, mais ricoche sur le poteau. Trompé par l’effet, Griezmann ne parviendra pas à reprendre… Il s’en est fallu de quelques centimètres pour que l’attaquant des Tigres au Mexique envoie tout un pays au septième ciel et propulse les Bleus sur le toit de l’Europe pour la troisième fois de son histoire. Finalement, le train ne repassera pas et Gignac ne connaîtra pas la même destinée qu’un David Trézéguet.

Lien vers la vidéo du poteau de Gignac à la 90+2ème minute : http://www.eurosport.fr/football/euro-2016/2016/video-la-france-y-a-cru-mais-le-tir-de-gignac-a-la-derniere-minute-a-fini-sur-le-poteau_sto5682708/story.shtml

« Terrible »

Entré en jeu à la 78ème minute de jeu à la place d’Olivier Giroud, l’ex-Marseillais avait là l’occasion rêvée de demeurer pour l’éternité dans la mémoire collective. De quoi aviver des regrets éternels. « C’est le football, mais c’est terrible, vraiment terrible », concédait à chaud l’attaquant après la rencontre avant de se reprendre. « On a retrouvé une équipe de France avec de la force, qui a redoré le blason. Il va falloir digérer même si ça va être dur. On va passer des vacances de m… »

Un avenir en Bleu ?

André-Pierre Gignac pourra se consoler avec le Ballon d’or mexicain qui venait de lui être décerné quelques heures plus tôt pour le consacrer meilleur joueur de son pays d’adoption.  Reste maintenant à voir si « APG » aura l’occasion de se rattraper un jour avec les Bleus. A 30 ans, rien n’est moins sûr. Car si l’avenir de Karim Benzema reste incertain, la concurrence des Lacazette ou Gameiro pourraient aussi vite l’éclipser.

► Pour composer votre onze type de l'Euro et le partager, cliquez ici !


en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Portugal - France