Dans l'actualité récente

Equipe de France : Grenier veut y croire

Voir le site Euro 2016 de football

Clément Grenier avec le maillot de l'équipe de France
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-02-28T16:45:57.079Z, mis à jour 2016-02-28T16:47:29.995Z

Malgré une saison compliquée, Clément Grenier n'a pas encore fait une croix sur l'Euro 2016. Après avoir manqué la Coupe du Monde 2014 sur blessure, le milieu lyonnais espère faire douter Didier Deschamps au moment de composer sa liste.

Pour Téléfoot, le milieu de terrain lyonnais avoue espérer renouer le fil de son histoire avec les Bleus. Avec l'Euro en tête forcément.

Plus que quatre mois pour convaincre

Enfin en paix avec son corps, Clément Grenier enchaîne les matchs avec l'Olympique Lyonnais depuis le mois de décembre. Pas toujours titulaire, le milieu de terrain de l'OL peine encore à retrouver le rythme et n'est pas aussi décisif que lors des saisons précédentes. Dimanche dernier, il a même été exclu pour un vilain coup de coup dans le nez de Florent Balmont. Suspendu deux matchs, dont un avec sursis, l'international français manquera la réception du PSG ce dimanche soir. Une occasion qui s'envole de briller dans un grand match, à moins de quatre mois de l'Euro 2016. Une compétition sur laquelle Clément Grenier n'a pas fait une croix.

"J'espère faire douter Deschamps"

Parfois comparé à Juninho pour son habileté sur coup franc, Grenier est désavantagé par un physique en cristal. Déjà sélectionné par le passé, le Français a du mal à revenir à son top niveau. Pourtant, il croit toujours à un retour en équipe de France comme il l'a confié dans Téléfoot ce dimanche : "J’ai envie (…) de retrouver mon niveau. Ça prend du temps, mais j’espère faire douter Didier Deschamps. C’est difficile, mais quand on a raté une Coupe du monde et qu’il y a l’Euro en France, on a envie de retrouver l’équipe de France. Je fais le maximum pour revenir en Bleu en tout cas, même si c’est parfois compliqué."

Une concurrence accrue

D'autant plus que depuis le Mondial brésilien, de nombreux joueurs ont fait leur apparition en équipe de France et viennent concurrencer le Lyonnais aux postes offensifs, comme Kingsley Coman, Hatem Ben Arfa ou encore son coéquipier Nabil Fekir, lui aussi engagé dans une course contre-la-montre après sa grave blessure au genou en début de saison. Sans parler de Dimitri Payet, dont les éclats répétés sur les terrains de Premier League ne suffisent même pas à émouvoir le sélectionneur national.


Didier Deschamps évoque les qualités de Nabil Fékir :