Dans l'actualité récente

Equipe de France : Griezmann, son heure est venue

Voir le site Euro 2016 de football

Après Yoann Gourcuff, Antoine Griezmann devient papa lui aussi
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-06-02T12:52:22.214Z, mis à jour 2016-06-02T16:15:31.611Z

Le talentueux gaucher sera l’arme offensive numéro un de Didier Deschamps. Après une saison réussie avec son club, il est grand temps pour lui de devenir le leader que les Bleus attendent.

Depuis plusieurs saisons, il ne cesse de progresser. Devenu essentiel  aux Bleus, il a été étincelant cette saison avec l’Atletico. Grâce à lui, son club est parvenu une fois de plus à rivaliser pour le titre en Liga face au Real et au Barça. Et la victoire en Ligue des Champions s’est jouée de peu… Son ascension constante pourrait l’amener à devenir la pièce maîtresse des Bleus lors de l’Euro.


Le héros que la France attend ?

En 1998, on célébrait le talent de Zidane. En 2006 aussi. Pour l’Euro 2000, la force du groupe leur avait permis de se sortir de toutes les difficultés. Et pour 2016 ? Antoine Griezmann apparaît comme le véritable atout offensif des Bleus. Et après sa saison extraordinaire avec l’Atletico, on attend de lui qu’il prenne les commandes de la sélection sur le terrain. Après tout, lors des confrontations en Ligue des Champions, il a été le héros de son club face au FC Barcelone (deux buts) et contre le Bayern (un but). A présent il lui faut revêtir le même costume de héros pour l’équipe de France.


Griezmann qualifie l'Atletico Madrid pour la finale de la Ligue des champions


Un système de jeu qui lui est favorable ?

Au sein de l’équipe madrilène, le système de jeu est différent de celui de l’équipe de France. Associé à Torres aux avants-postes, son rôle défensif est plus important et la possession de balle n’est pas l’objectif recherché. Dans ces conditions, ce sont ses qualités de finisseur et de contre-attaquant qui lui permettent de briller. 

Et en Bleu ? On a souvent insisté sur le fait qu’il était décisif lorsqu’il sortait du banc, mais désormais c’est de l’histoire ancienne. Le bourguignon a grandi et peut être l’homme providentiel des Bleus. Surtout que contrairement à Simeone, il ne lui sera pas demandé les mêmes efforts défensifs. Dans de telles dispositions tactiques, peut-être faut-il s’attendre à voir un Antoine Griezmann encore plus prolifique qu’il ne l’a été cette saison…