Dans l'actualité récente

Equipe de France : Kanté, le timide sur le devant de la scène

Voir le site Euro 2016 de football

Kanté (Equipe de France)
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-07T11:08:41.086Z, mis à jour 2016-06-07T13:03:38.096Z

Au terme d’une saison exceptionnelle avec Leicester, N’Golo Kanté a logiquement été appelé par Didier Deschamps pour participer à l’Euro. Aujourd’hui tout laisse à croire qu’il sera titulaire.


Réservé, timide, souriant, attachant, frais… Tout a désormais été entendu sur N’Golo Kanté. Mais l’insatiable récupérateur de ballons est, au-delà de ses qualités humaines, un joueur de football exceptionnel.

Le milieu de terrain français est beaucoup plus à l'aise sur les terrains que devant un micro. Tant mieux, c'est ce qu'on lui demande. 


Plébiscité en Angleterre

Quand N’Golo Kanté signe à Leicester en juillet 2015, personne ne prévoit que ce choix est exceptionnel. Dix mois plus tard, l’ancien milieu de terrain caennais est champion d’Angleterre à la surprise générale et fait partie du meilleur onze de Premier League. Son profil « box to box » correspond parfaitement au rythme imposé par la Premier League, son endurance est digne d’un coureur de fond et sa capacité à récupérer les ballons rappelle un certain Claude Makélélé. Voici le cocktail magique qui en a fait chavirer plus d’un dont Didier Deschamps. Le sélectionneur français a convoqué Kanté pour les matches amicaux du mois de mars mais c’est après son match face à l’Ecosse samedi que Deschamps a été le plus impressionné : « Tout paraît simple et facile pour lui. Il fait tout en aisance respiratoire. J’ai déjà joué à ce poste-là. Par moments, on peut tirer la langue un peu, lui, il est facile. Il fait ce qu’il sait faire et très bien faire pour permettre à l’équipe d’être en équilibre et il a aussi cette faculté à très bien ressortir les ballons et à être une solution de relance à chaque fois. Je suis content pour lui. Il ne fait pas de bruit, il a toujours le sourire. Il est là. Ce n’est pas un grand bonhomme mais il est là. Il y a peu de temps qu’il est arrivé avec nous. Mais déjà en mars, il a fait voir beaucoup de qualité. Il n’y a pas d’anxiété, de crainte, ce qu’il fait est fluide. »


Sentinelle ou relayeur, peu importe


Après le forfait de Lassana Diarra, Didier Deschamps a dû trancher entre remettre Yohan Cabaye en sentinelle comme à la Coupe du Monde 2014 ou alors installer Kanté qui a plus l’habitude d’évoluer en tant que relayeur à Leicester. Le second choix fût le bon pour le sélectionneur français puisque contre l’Ecosse, Kanté a été merveilleux dans ce rôle de pointe basse. Il a même été le joueur qui a récupéré le plus de ballons. Son jeu long a été parfait et ses passes vers l’avant ont souvent permis de casser les lignes écossaises. Pour le match d’ouverture vendredi face à la Roumanie, Didier Deschamps semble donc avoir un problème de moins à régler.