Dans l'actualité récente

Equipe de France : Koscielny, enfin le patron !

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-03T15:50:16.041Z, mis à jour 2016-06-03T16:09:33.755Z

Après le forfait de Raphael Varane, Laurent Koscielny devient enfin le patron de la charnière centrale française. Quoiqu’il l’était déjà peut-être avant...

Titulaire indiscutable à Arsenal depuis six ans, le natif de Tulle a souvent été en concurrence avec Mamadou Sakho en Equipe de France. Mais avec l’incroyable concours de circonstances que vient de connaître la défense française, c’est bien l’ancien joueur du FC Lorient qui se voit confier le rôle de patron derrière.

Laurent Koscielny, titulaire contre le Cameroun lundi, n'a pas été à la hauteur de sa saison à Arsenal. 


Une saison quasi irréprochable


Arsenal a été une nouvelle fois devancé cette saison dans la course au titre de champion d’Angleterre. Mais cela n’est certainement pas dû à la saison de Laurent Koscielny, auteur d’une saison remarquable. Associé le plus souvent à Per Mertesacker, Koscielny a souvent été contraint d’ailleurs de rattraper les bourdes de son capitaine. Pour Thierry Henry, le Français est même le « meilleur défenseur du championnat anglais ». Rio Ferdinand, longtemps considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du monde, apprécie également Koscielny : « il s'est transformé en joueur de classe mondiale ». Une transformation aussi dû à la progression du défenseur d’Arsenal en ce qui concerne les fautes inutiles. Il n’a d’ailleurs reçu aucun carton rouge cette saison : « Avant, je jouais beaucoup plus sur l’anticipation, avec la volonté de passer devant l’attaquant, de couper les passes adverses. Ca me plaçait plus dans des situations dangereuses. Maintenant, j’attends davantage. Je suis plus dans une position de sécurité, plus dans l’interception que dans l’anticipation. »


Deschamps ne veut pas décaler Koscielny


Le débat sur les gauchers dans l’axe d’une défense aurait pu ne pas prendre d’importance si Deschamps avait simplement décalé Koscielny à droite, sur son pied fort. Mais le défenseur d’Arsenal n’évolue pas ainsi chez les Gunners… C’est ce qui a poussé Deschamps à rappeler Rami pour le faire jouer dans l’axe droit de la charnière. Tant pis pour Mangala et Umtiti. Laurent Koscielny aura en tout cas à cœur de gagner l’Euro pour faire plaisir aux Français, lui, l’ami de François Hollande.