Dans l'actualité récente

Equipe de France : L’autre génération 1987

Voir le site Euro 2016 de football

Dimitri Payet - Téléfoot
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-11T12:36:09.508Z, mis à jour 2016-06-11T13:59:18.161Z

Titulaires en Bleus, Blaise Matuidi et Dimitri Payet ne figurent pas parmi les vainqueurs du championnat d’Europe des moins de 17 ans de 2004. Et pourtant, c'est à leur tour de se révéler.

En 2004, une bande de gamins surdoués nés en 1987 remportait avec l’Equipe de France de sa catégorie le championnat d’Europe des moins de 17 ans. Les stars de cette sélection s’appelaient Samir Nasri, Jérémy Ménez, Karim Benzema et Hatem Ben Arfa. Tous les observateurs les encensaient et leur promettaient un avenir doré. Même si l’attaquant niçois faisait partie des réservistes de Didier Deschamps en mai, aucune des quatre pépites de l’époque n’est présente à l’Euro.

Benoît Costil, seul rescapé

En fait, un seul membre de cette sélection figure aujourd’hui dans la liste des 23. Il s’agit de Benoît Costil le troisième gardien des Bleus. D’autres joueurs de l’équipe de France nés en 1987 sont pourtant à l’Euro. Et pas des moindres puisque l’on y retrouve Blaise Matuidi et Dimitri Payet. A l’époque, le milieu parisien rejoignait le groupe professionnel à Troyes. Même si ses entraîneurs de l’époque devinaient un fort potentiel chez lui, personne n’aurait imaginait la carrière qu’il réalise.

Une maturation tardive

Dimitri Payet, lui, revient d’encore plus loin. A la fin de l’été 2004, il arrivait tout juste à Nantes pour y finir sa formation et continuer à y apprendre ses gammes avec l’équipe réserve en CFA. Auparavant, le héros de vendredi contre la Roumanie (2-1) n’avait pas été retenu au centre de formation du Havre. Il était même revenu quelques mois se ressourcer dans sa Réunion natale. Aujourd’hui, Blaise Matuidi est un cadre des Bleus et du Paris-SG et Dimitri Payet vient de gagner sa place dans le onze de départ grâce à plusieurs prestations de haute volée et une grande saison à West Ham en Premier League. Moralité, en Bleu, rien ne sert de courir pour arriver à point.


en savoir plus : Equipe de France de Football