Dans l'actualité récente

Equipe de France : Les plus beaux gestes des Bleus en vidéo

Voir le site Euro 2016 de football

Dimitri Payet
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-22T15:16:44.178Z, mis à jour 2016-06-22T15:25:59.444Z

Rois du suspense, les joueurs de Didier Deschamps n'ont pas privé leurs supporters d'émotions pendant leurs trois premiers matchs. Retour sur les plus belles actions des Bleus.

A l'issue de ses trois matchs de poule (groupe A) de « son » Euro 2016 à domicile, la France apparaît comme une équipe avec du potentiel, qui a besoin de s'affirmer encore mais qui maîtrise très bien l'art du suspense. Sur les quatre buts qu'elle a inscrit, trois l'ont été après la 89ème minute !

Kanté, déjà le taulier

Au rang des satisfactions de cette première phase, on trouve le capitaine Hugo Lloris. Le gardien de but ne s'est incliné que sur penalty face à la Roumanie. Et surtout, il est entré de plein pied dans la compétition en sortant une parade miracle sur sa ligne dès la 4ème minute face au Roumain Bogdan Stancu.

Le nouveau-venu N'Golo Kanté a lui montré qu'il était bien une valeur sûre pour les Bleus. Le milieu de terrain assure son rôle de sentinelle à merveille. Il maîtrise son sujet et son activité incessante est un atout précieux. Les supporters sont déjà fans.

Payet superstar

Après des débuts timorés, Paul Pogba monte peu à peu en puissance. Le Turinois sera sans doute un joueur-clef pour la suite. Son élégance plaît et ses frappes lourdes sont un danger constant. Malgré sa bourde contre la Roumanie, Patrice Evra a signé quelques interventions autoritaires. Kingsley Coman, quant à lui, a signé contre l'Albanie une roulette très applaudie par le stade Vélodrome, friand de ce geste depuis les prouesses d'un certain Zinedine Zidane.

Présent dans les tribunes, Diego Maradona a apprécié le jeu de tête d'Antoine Griezmann, qui a délivré les Bleus contre les Albanais ainsi. Enfin, la coqueluche s'appelle Dimitri Payet. Le Réunionnais a signé deux buts, dont un qui a fait chavirer le Stade de France contre la Roumanie. Sa technique et sa cheville élastique ont aussi fait des dégâts. De quoi se mettre le public dans la poche ! Justement, les fans sont aussi présent dans de best-of. Le mot d'ordre : « C’est pas fini ! ».

en savoir plus : Equipe de France de Football