Dans l'actualité récente

Equipe de France / Martial : « Je suis prêt à jouer »

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-03T08:31:44.167Z, mis à jour 2016-06-03T10:28:16.778Z

Diminué ces derniers jours par des douleurs à une cuisse, Anthony Martial se dit fin prêt pour servir l’attaque de l’équipe de France, comme il l’a souligné en conférence de presse.

Anthony Martial, une promesse pour l'avenir


Martial ne « ressent plus rien »

Diminué à la cuisse, après la finale de la Cup disputée et remportée avec son équipe de Manchester United face à Crystal Palace le 21 mai dernier (1-2 ap), Anthony Martial en a désormais fini avec ses pépins physiques : « Je me sens bien. J’avais une petite gêne que je ressentais déjà à Manchester. J’avais besoin de quelques jours de repos, les coaches me les ont donnés. Avec le coach, on a parlé, on a essayé d’alléger mon programme et maintenant ça va. C’était une toute petite gêne, ni une pointe, ni une contracture. Maintenant, je ne ressens plus rien et je suis prêt à jouer. » 

 La concurrence ne lui fait pas peur

Aux côtés de Griezmann et de Giroud, titulaires annoncés, il y a une place à prendre. Le plus souvent utilisé sur le flanc gauche de l’attaque des Bleus, l’ancien Monégasque ne craint pas vraiment la concurrence d’autres éléments au profil différent : « De toute façon, c'est au coach de décider et nous avons chacun nos qualités. Je ne sais pas s’il y a une place à gagner. Les joueurs offensifs ont tous fait le taf. » La possibilité de voir Dimitri Payet, davantage axé sur la construction du jeu, lui prendre la place ne semble pas non plus le pertuber : « Dimitri est un très bon joueur. Il a confirmé avec l'équipe de France ce qu'il a fait avec West Ham. Et il va beaucoup nous amener grâce à sa qualité de passe. » 

 « Nous sommes dans les favoris »

Heureux de voir l’équipe de France « marquer beaucoup de buts », le natif de Massy espère néanmoins qu’elle « en encaissera moins ». Lui qui « ne pense qu’à (s)’amuser sur le terrain » place la France parmi les favoris : « Nous sommes à placer dans les favoris, en plus on joue à domicile. Mais il y a aussi des équipes très fortes comme l'Angleterre, l'Espagne ou l'Allemagne, donc ça va être difficile. »