Dans l'actualité récente

Equipe de France : Quel milieu de terrain pour 2018 ?

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-12T14:07:14.627Z, mis à jour 2016-07-12T14:36:37.881Z

Les milieux de terrain ont globalement donné satisfaction pendant l'Euro 2016. La base devrait poursuivre jusqu'en 2018, mais des ajustements pourraient être apportés.

L'Euro 2016 terminé, il est temps pour les Bleus, finalistes malheureux face au Portugal (1-0, a.p), de se tourner vers l'avenir et les matchs de qualification pour la prochaine Coupe du monde, qui aura lieu dans deux ans en Russie.

La même base qu'en 2016

Durant le championnat d'Europe des nations, Didier Deschamps a sélectionné six milieux de terrain : Paul Pogba, Blaise Matuidi, N'Golo Kanté, Moussa Sissoko, Yohan Cabaye et Morgan Schneiderlin. Les quatre premiers cités devraient, sauf surprise ou blessure, être du voyage en Russie si les Bleus se qualifient. Blaise Matuidi est un homme de base de l'effectif, Moussa Sissoko a démontré de très belles qualités notamment en finale, N'Golo Kanté s'est révélé dans son rôle de sentinelle, et Paul Pogba est promis à un bel avenir, même si de nombreux observateurs attendaient un peu plus de celui qui n'a pas toujours répondu présent.

Yohan Cabaye est lui passé de titulaire en 2014 à remplaçant. Il a été dépassé par Lassana Diarra puis N'Golo Kanté dans le rôle de sentinelle. Jouer à Crystal Palace pourrait lui causer du tort. Enfin, Morgan Schneiderlin n'a dû sa place dans le groupe qu'à son statut de réserviste et au forfait de L. Diarra. Sa dernière saison à Manchester United a été très compliquée, et il n'a pas joué une minute de l'Euro. Son avenir en bleu est très incertain.

Quid de Diarra ?

Le seul grand absent lors du tournoi qui vient de s'achever est Lassana Diarra. Reverra-t-on l'ex-Madrilène avec le maillot frappé du coq ? Il y a quelques mois seulement, il s'imposait à Marseille et devenait titulaire en Bleu. Le destin lui a joué un vilain tour. En son absence, N'Golo Kanté a brillé au poste de sentinelle. Et Lass' Diarra ignore encore de quoi sera fait son avenir en club. Il veut quitter l'OM pour une formation plus huppée, mais il n'a pas encore trouvé chaussure à son pied, et son futur reste dans le brouillard.

Rabiot, Koziello, Tolisso en embuscade

L'exemple du retour au premier plan de Lassana Diarra laisse quelques bribes d'espoirs à Yann M'Vila (Sunderland) et Geoffrey Kondogbia (Inter Milan), mais ces derniers vont devoir cravacher pour espérer au moins revenir dans le radar de Didier Deschamps. Le sélectionneur pourrait être tenté de piocher dans le vivier des jeunes talents. Adrien Rabiot (PSG), réserviste pour l'Euro, attend sa chance. Le Niçois et international espoir Vincent Koziello suit une trajectoire ascendante qui pourrait le mener aux Bleus. Enfin, les Lyonnais Maxime Gonalons (huit sélections), Clément Grenier (cinq sélections) et Corentin Tolisso ont des atouts à faire valoir.

Composez votre propre onze-type du tournoi en cliquant ici

en savoir plus : Equipe de France de Football