Equipe de France : Payet, un ton en-dessous

Voir le site Euro 2016 de football

payet
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-08T09:49:46.689Z, mis à jour 2016-07-08T10:57:07.564Z

Face à l'Allemagne, ce jeudi, Dimitri Payet a vécu un match compliqué. Le milieu de West Ham a été un ton en-dessous de ses coéquipiers.

Étincelant en phase de poule, Dimitri Payet connait un petit coup de mou dans cette phase éliminatoire de l'Euro. Moins influent, moins décisif, le milieu gauche de l'équipe de France a vécu une rencontre difficile face aux Allemands.

Moins de libertés dans ce système

Payet est l'un des rares à qui le changement de système opéré par Deschamps ne convient pas. Plus libre et efficace dans le 4-3-3, le joueur de West Ham est moins performant depuis que l'équipe est passée en 4-2-3-1. En phase de poule, le sélectionneur avait privilégié son système traditionnel. Et cela plaisait bien au Réunionnais. Positionné ailier gauche, il jouissait d'une certaine liberté et pouvait se balader sur toute la largeur pour mener le jeu français. Il était, de plus, déchargé des tâches défensives avec Matuidi et Evra qui s'occupaient surtout de bloquer le couloir gauche.

Mais depuis la deuxième période du match contre l'Irlande, en huitième de finale, la France a modifié son système tactique pour installer Griezmann derrière Giroud. Payet a conservé sa place à gauche mais bénéficie de moins de libertés. Il doit ainsi rester près de son latéral gauche, Matuidi et Pogba n'étant que deux pour défendre dans l'axe du milieu. Cantonné davantage aux tâches obscures, le Réunionnais a perdu de sa créativité. 


Bien pris par Kimmich face aux Allemands

Face à l'Islande, en quart, Payet a tout de même été buteur et passeur décisif. Mais son influence a été moins flagrante. Constat plus implacable face à l'Allemagne, en demi-finale ce jeudi. Dans un Vélodrome qu'il connaît bien (il a évolué à l'OM entre 2013 et 2015 et y a joué et marqué avec les Bleus face à l'Albanie en poule), il a peiné à régaler les spectateurs. Emprunté, le milieu français a eu du mal à contenir les montées du latéral Kimmich et a parfois laissé à l'abandon Evra dans son couloir. Ce qui lui a valu quelques remontrances de la part de ses coéquipiers et du sélectionneur.

Pas vraiment discipliné, il n'a pas pesé non plus dans le jeu tricolore. Faisant peu de différences individuelles, il n'a remporté que 3 de ses 11 duels disputés. Sa seule action dans le match ? Un raid achevé par une frappe trop écrasée (68ème). Pas assez rigoureux, Payet a finalement cédé sa place à N'Golo Kanté pour rééquilibrer l'équipe (71ème). Et l'Allemagne s'est beaucoup moins amusée avec le replacement de Matuidi dans le couloir gauche. A l'ancien Nantais de se montrer plus impliqué. Sous peine de voir Deschamps s'interroger sur son cas...

► Faîtes votre onze-type de l'Euro 2016 et partagez-le en cliquant ici

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Allemagne - France