Equipe de France : La presse française unie derrière les Bleus !

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016 - Portugal-France : pourquoi le Stade de France peut entrer dans l'histoire
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-10T08:29:25.526Z, mis à jour 2016-07-10T08:29:34.875Z

C'est le grand jour. L'équipe de France affronte ce dimanche soir le Portugal en finale de l'Euro. La presse s'est ainsi fait l'écho de l'engouement des Français.

Ce 10 juillet 2016 peut rester dans les mémoires. A l'image du 12 juillet 1998 ou du 2 juillet 2000, dates des deux derniers sacres internationaux des Bleus en football, ce dimanche peut être le jour de la consécration pour la jeune génération française coachée par Didier Deschamps. La presse française en a évidemment profité pour faire ses gros titres sur cette deuxième finale de l'Euro disputée par l'équipe de France chez elle.

« Le jour des seigneurs »

En ce dimanche, le quotidien L'Equipe a titré religieusement sa Une « Le jour des seigneurs » avec comme illustration Antoine Griezmann en premier plan et Paul Pogba plus dans l'ombre. Une manière de mettre en avant le joueur le plus brillant dans cet Euro jusque-là avec six buts. Le titre est également une façon de rendre hommage à des joueurs qui ont traversé pas mal de tumultes pour en arriver là. Dans son édito, Vincent Duluc revient ainsi sur le parcours des Bleus depuis la finale du Mondial perdue en 2006. Avec comme point d'orgue la tempête de Knysna en 2010 en Afrique du Sud. Le journaliste a également établi une comparaison entre Eric Cantona et Karim Benzema, écartés chacun avant une grande compétition. Au plus grand bonheur des Bleus. Il a terminé en rêvant que Griezmann « fasse basculer ces Bleus dans l'éternité ». L'éternité, c'était le titre du journal le lendemain du sacre mondial en 1998...

De son côté, le consultant Bixente Lizarazu a évoqué son expérience des finales de grande compétition et a donné son secret pour bien aborder ce rendez-vous : « dédramatiser et désacraliser, c'est la clé ».


La presse régionale plus axée sur les supporteurs

Autre quotidien, Le Parisien-Aujourd'hui en France titre à l'unisson « On la veut », avec le duel entre Griezmann et Cristiano Ronaldo en photo. L'illustration du quotidien La Provence est peut-être la plus parlante avec un « Allons z'enfants », reprenant les premières paroles de la Marseillaise et un Griezmann seul en Une. Le journal du sud-est de la France est une exception dans la presse régionale. Car la plupart des journaux en région préfèrent axer cette finale par le prisme des supporteurs.


Capture

« Jour de fête » pour le Progrès, « Tous derrière » pour la Voix du Nord, « Pour que la fête soit belle » titre ainsi Sud Ouest, ou encore « Jour de finale, jour de fête » préfère mettre en Une Ouest-France, sans oublier le « Tous avec vous ! » des Dernières Nouvelles d'Alsace. Le point commun entre toutes ces unes ? Des visages de supporteurs, des images de communion. Plutôt que d'illustrer leurs Unes par des photos de joueurs, les journaux régionaux ont préféré privilégier le cœur des Français qui s'apprête à battre à fond pour l'équipe de France ce dimanche soir...

 Jouez au sélectionneur et créez votre onze-type de l'Euro 2016 en cliquant ici

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Portugal - France