Dans l'actualité récente

Equipe de France : Umtiti a versé une larme en signant au Barça

Voir le site Euro 2016 de football

Umtiti vous etes plutot
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-07-14T08:47:30.874Z, mis à jour 2016-07-14T09:27:08.648Z

Recruté pour 25 millions d’euros par le FC Barcelone cet été, Samuel Umtiti a réalisé un rêve d’enfant. En signant son nouveau contrat, l’international tricolore a versé sa petite larme.

Le FC Barcelone a décidé de miser sur les joueurs de Didier Deschamps cet été. Pendant de longues semaines, les dirigeants catalans ont négocié avec l’Olympique Lyonnais le transfert de son pilier de la défense, Samuel Umtiti. Jean-Michel Aulas, le président rhodanien, récupère 25 millions d’euros dans l’opération. Jeudi, il sera présenté officiellement par les Blaugranas en compagnie de son coéquipier de l’équipe de France, Lucas Digne, acheté au PSG pour 17 millions d’euros.

« Mon club de rêve » 

Lors de son Euro, Umtiti n’a pas voulu se laisser perturber par les tractations comme il l’a confié dans L’Equipe : « Je ne voulais pas trop en parler car il y avait l'Euro, qui passait avant mon transfert. Il fallait faire la différence entre les deux et attendre le bon moment pour penser à chaque chose. Parce que c'est Barcelone, mon club de rêve, j'étais évidemment curieux de savoir ce qui se passait, même si je ne voulais pas entrer dans les détails. Et c'est ce qui m'a permis de rester, malgré tout, focalisé sur les Bleus. » 


Beaucoup d’émotions

Quand les deux clubs ont trouvé un accord définitif, Samuel Umtiti, qui a paraphé un contrat de cinq ans, a été submergé par l’émotion en s’imaginant enfiler le maillot du club qui le faisait rêver quand il était petit : « Moi-même je ne pensais pas rejoindre ce club aussi vite et, quand je l'ai appris, il y a eu de l'émotion. Il est vrai que je montre rarement mes émotions, même quand je suis content. Mais là, j'étais très content et j'ai peut-être eu ma petite larme. »  

Une sacrée concurrence

A l’OL, Samuel Umtiti était devenu incontournable en défense depuis trois saisons à l’OL. Il était assuré de jouer tous les week-ends. Au Barça, la concurrence sera beaucoup plus rude avec Gérard Pique, Javier Mascherano ou encore Jérémy Mathieu : « J'entre dans un nouveau monde et j'intègre un top club. Pour moi, il n'y a pas plus grand. Il va falloir vite s'adapter au fonctionnement du Barça. Mais je m'en sens capable. Je n'ai pas d'appréhension et je suis même impatient. » 

Elaborez votre onze-type de l'Euro 2016 en cliquant ici

en savoir plus : Equipe de France de Football