Equipe de France : Quels seront les trois gardiens pour 2018 ?

Voir le site Euro 2016 de football

France-Irlande : Lloris
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-12T09:45:11.888Z, mis à jour 2016-07-12T10:04:32.170Z

Auteur d’un très bon Euro, Hugo Lloris devrait de nouveau garder les buts français en 2018 si les Bleus se qualifient. Mais derrière lui, Alphonse Areola pourrait vite bouleverser la hiérarchie.

Hugo Lloris fait indéniablement partie des principales satisfactions de Didier Deschamps à l’issue de cet Euro. Le gardien des Bleus n’a pas fait que battre le record de capitanats de son sélectionneur. Il s’est aussi montré décisif comme jamais avec l’équipe de France. Ses arrêts réflexes notamment contre l’Allemagne ont grandement contribué à la qualification pour la finale. Aujourd’hui, son statut d’indéboulonnable titulaire ne peut forcément qu’être renforcé pour 2018.

Mandanda en danger ?

Auteur d’une excellente saison avec Marseille avant l’Euro, Steve Mandanda n’a pas eu de temps de jeu lors du troisième match de poule. Mais il reste un cadre dans le groupe. Son transfert à Crystal Palace pourrait toutefois le fragiliser. Après 8 saisons à l’OM, Mandanda va changer totalement d’environnement en Angleterre. Il va aussi surtout être confronté à la concurrence du gardien gallois Wayne Hennesey plutôt à son avantage pendant cet Euro. Sa place en équipe de France pour 2018 dépendra donc forcément de son temps de jeu.

L’heure d’Areola ?

Mais le gardien présent dans le groupe de Didier Deschamps pendant cet Euro le plus menacé sera logiquement le numéro 3 Benoît Costil. Parfait dans son rôle « d’ambianceur » et de sparring-partner pendant les entraînements, le portier de Rennes subira une lourde concurrence pendant les deux prochaines années. A commencer par celle d’Alphonse Areola. Auteur d'une superbe saison avec Villarreal en Espagne où il était prêté, le gardien du PSG représente l’avenir. Du haut de ses 23 ans, il plaît au nouvel entraîneur parisien Unai Emery qui souhaite le conserver dans le groupe pour peut-être le faire jouer à la place de Kevin Trapp. En fonction de ses performances, Areola pourrait bouleverser la hiérarchie chez les Bleus. Et ce d’autant que Didier Deschamps le connaît déjà pour l’avoir appelé notamment parmi les réservistes. Stéphane Ruffier qui s’était auto-exclu parce qu’il ne se voyait pas remplaçant ne devrait pas être rappelé. En revanche, les performances et la progression du très jeune et prometteur gardien toulousain Alban Lafont (17 ans) seront à suivre.

Créez votre onze-type du tournoi en cliquant ici 


en savoir plus : Equipe de France de Football