Dans l'actualité récente

Equipe de France : Vous voulez voir un milieu Sissoko-Kanté-Pogba

Voir le site Euro 2016 de football

Menacé par Sissoko, tancé par Deschamps, Pogba n’est plus un incontournable
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-06-21T14:18:21.079Z, mis à jour 2016-06-21T14:31:45.356Z

Lors de France-Suisse, Cabaye et Sissoko se sont mis en évidence. De quoi inciter Didier Deschamps à changer son milieu en 8e de finale ? De votre côté, vous préférez le trio Sissoko-Kanté-Pogba.

Le dernier match de poule des Bleus face à la Suisse dimanche a permis à Didier Deschamps de constater que Yohan Cabaye et Moussa Sissoko pouvaient aisément postuler à une place de titulaire pour la suite de la compétition. Le sélectionneur sera-t-il tenté de changer son milieu de terrain pour la quatrième fois de rang dans cet Euro dimanche lors du huitième de finale de l'équipe de France à Lyon ?

Pour vous, Sissoko a gagné sa place

Selon un sondage réalisé ce mardi sur le compte twitter de Téléfoot, vous aviez le choix entre quatre trio différents en partant du principe que Didier Deschamps reconduira son 4-3-3 à l’attaque de la phase finale dans cinq jours. Vous êtes 47% à intégrer Sissoko aux côtés de Kanté et Pogba au sein du milieu de terrain tricolore. Cette formule permettrait au milieu de la Juventus Turin de retrouver le côté gauche, le poste où il a effectué sa prestation la plus convaincante face aux Helvètes depuis le début du tournoi. Sur le côté droit, Sissoko s’est montré entreprenant avec des débordements plein d’allant à l’image de ce centre millimétré pour Payet en seconde période.


Matuidi ne vous convainc pas

Kanté fait partie des deux trio que vous préférez puisque celui où il serait aligné aux côtés de Pogba et Matuidi, comme face à la Roumanie lors du match d’ouverture, a obtenu 42% des votes. Une chose est sûre, vous ne voulez pas voir Cabaye intégrer le onze de départ mais plus surprenant encore, Matuidi est exclu du premier choix. Pilier de Didier Deschamps depuis son ascension fulgurante au PSG, le milieu de terrain gaucher a du mal à entrer de plein-pied dans sa compétition. Sur le plan physique, l’une de ses principales forces, il n’impose pas sa loi dans les duels comme il en a l’habitude en club. Didier Deschamps ne devrait pas le sortir de l’équipe puisqu’il l’a fait entrer en jeu face à la Suisse. A Lyon, Matuidi devra se révéler beaucoup plus convaincant sous peine de voir Sissoko pousser le sélectionneur des Bleus à revoir le statut du Parisien.


en savoir plus : Equipe de France de Football