Dans l'actualité récente

Espagne : Casillas laisse entendre la fin de sa carrière avec la Roja

Voir le site Euro 2016 de football

Les gardiens de la Roja David de Gea et Iker Casillas
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-28T18:23:21.028Z, mis à jour 2016-06-28T21:41:50.473Z

Auteur d'un tweet mystérieux, mardi au lendemain de l'élimination de l'Espagne de l'Euro 2016, Iker Casillas a laissé entendre la fin de sa carrière internationale.

C'est un monument du football espagnol qui a probablement fait ses adieux. Au lendemain de l'élimination de l'Espagne de l'Euro 2016, après la défaite concédée face à  l’Italie au Stade de France (2-0), Iker Casillas a laissé entendre que la fin de sa carrière internationale avait sonné, après avoir posté un énigmatique message sur son compte Twitter en fin d’après-midi.


Le joueur du FC Porto, très actif sur les réseaux sociaux, a donc fait son « annonce » de manière plutôt connectée. Le gardien de but a en effet posté un tweet pour remercier les fans de leur appui, avec le hashtag #GraciasIker, après la sortie de route de la Roja à Saint-Denis. Le tweet, plutôt mystérieux, était accompagné d’une vidéo : la fin du film Rambo 2, où Sylvester Stallone dit « Je m’en vais. » Un message indirect mais pourtant assez clair.

Casillas va partir avec une montagne de records

Capitaine de la sélection espagnole depuis 2008, Casillas avait peu à peu perdu son poste de gardien titulaire de l’équipe d’Espagne lors des matches de préparation à l’Euro 2016. Emmené en France par Vicente Del Bosque en tant que cadre, l’ancien gardien du Real Madrid, titularisé une dernière fois lors du match amical remporté par la Roja face à la Corée du Sud le 1er juin dernier (6-1), n’a finalement pas disputé une seule minute jeu lors de l’Euro 2016.

C’est David De Gea, le joueur de Manchester United, qui a disputé l’intégralité de la compétition dans la cage espagnole. Les deux gardiens avaient partagé le poste lors des éliminatoires de l’Euro et des matches amicaux disputés entre septembre 2014 et juin 2016. Après avoir donné un temps de jeu équitable aux deux hommes, Del Bosque avait fini par trancher en faveur de l’ancien joueur de l’Atlético de Madrid. S’il quitte définitivement la sélection espagnole après cet Euro 2016, Casillas s’arrêtera donc à 167 sélections avec la Roja, ce qui fait de lui le recordman absolu dans l'histoire de la Seleccion.

Casillas, symbole absolu de la génération dorée de l'Espagne

En mars dernier, lors de sa 166e cape obtenue lors du match amical face à la Roumanie, le joueur de Móstoles était devenu le joueur européen le plus capé en sélection nationale. Il était également entré dans le Top 6 mondial des joueurs les plus capés en équipe nationale. Il s’arrêtera donc à 17 sélections du recordman absolu, l’Egyptien Ahmed Hassan, qui a porté le maillot de la sélection égyptienne à 184 reprises.

Casillas, qui a quitté le Real Madrid l’été dernier après seize années de bons et loyaux services, aura été l’âme et le dernier rempart de la génération dorée au sein de « l’Absoluta ». Vainqueur de l’Euro 2008, de la Coupe du monde 2010, la première remportée par l’Espagne et de l’Euro 2012, Casillas aura marqué une génération et évidemment l’histoire du football sur le plan international. Restera à savoir si ce message était un véritable adieu ou simplement un moyen de dire, à sa manière, « je vais bientôt partir. »


en savoir plus : Equipe d'Espagne de Football, Euro 2016 : Italie - Espagne, Equipe d'Italie de Football