Espagne : La Roja s'est compliquée la tâche

Voir le site Euro 2016 de football

Del Bosque ne veut pas être 'une gêne' pour l'Espagne
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-22T13:56:17.561Z, mis à jour 2016-06-22T14:14:49.734Z

Défaite face à la Croatie pour son troisième match de poule à l'Euro (2-1), l'Espagne s'est compliquée la tâche et devra affronter l'Italie en huitièmes de finale.

Un scénario inattendu. Dominatrice pendant une grande partie du match, la Roja a été surprise par une équipe croate audacieuse et tranchante en contres. Même avec une équipe remaniée, la sélection au damier a su prendre à défaut des Espagnols parfois suffisants. 

La presse s'interroge sur les choix de Del Bosque

On attendait une Espagne bis face à la Croatie mais il n'en a rien été. Vicente Del Bosque a en effet pris la décision de conserver son onze titulaire pour faire face aux partenaires de Rakitic. Il s'en est expliqué en conférence de presse : « Il faisait chaud mais au niveau physique, mes joueurs sont prêts. J'avais confiance en eux physiquement ». Ses choix ont toutefois interpellé tant son équipe a peiné physiquement en seconde période. Pour finir par plier dans les dernières minutes. 

Du coup, la Roja termine deuxième et s'apprête à affronter l'Italie pour un huitième de finale très attendu : « C'est une défaite inattendue. Le vestiaire était silencieux après le match. Ça ne fait plaisir à personne de perdre ce match à la 87e minute. Jouer l'Italie à Paris, ça va être difficile. Ce n'est pas le chemin que l'on espérait. Mais ce n'est pas grave, c'est le football. Il faudra bien récupérer de cette défaite. L'Italie joue bien, mais nous aussi, et nous allons nous relever », a ajouté le sélectionneur espagnol.


Une responsabilité partagée

Pour avoir mal jugé la frappe de Perisic sur le deuxième but croate, David De Gea n'a pas échappé non plus aux critiques. Interrogé après la rencontre, Del Bosque a soutenu son gardien numéro un : « Le premier but, il est fusillé à bout portant, sur le deuxième c'est un superbe tir. Il n'a pas eu beaucoup de choses à faire. Aujourd'hui, nous sommes tous coupables de la défaite »Une manière de porter lui aussi la responsabilité de cette défaite, qui a mis fin à plusieurs séries côté espagnol.

Convaincante lors des deux premiers matches de poule, puis poussive face aux Croates, l'Espagne s'apprête donc à passer un véritable test grandeur nature en huitième de finale face à l'Italie. Afin de confirmer que cet accroc croate n'était qu'un accident...

en savoir plus : Euro 2016 : Croatie - Espagne, Equipe de Croatie de Football, Equipe d'Espagne de Football