Allemagne - Angleterre (amical) : Pour y voir plus clair

Voir le site Euro 2016 de football

Thomas Muller   Allemagne
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-03-26T14:47:14.947Z, mis à jour 2016-03-26T20:13:19.242Z

Entre un champion du monde en titre à la recherche de son meilleur football et une Angleterre toujours à l'heure des essais, la rencontre de ce soir à l'Olympiastadion de Berlin (20h45) doit apporter des réponses.

A quelques semaines de l’Euro 2016, l'Angleterre affronte l'Allemagne, à Berlin. Pour les deux sélections, il devient urgent de se rassurer.

Schweinsteiger et Rooney, absents de marque

Affiche de prestige ce soir à L'Olympiastadion de Berlin. Une affiche amputée de deux de ses stars. Du côté allemand, il s’agit de Bastian Schweinsteiger, blessé au ligament interne du genou droit cette semaine. Pour remédier à ce forfait, Joachim Löw possède de nombreuses solutions de rechange à son poste : Sami Khedira, Toni Kroos, Christoph Kramer. Côté anglais, le grand absent s’appelle Wayne Rooney, lui aussi touché au genou depuis février. En manque de forces vives sur le front de l'attaque, le staff des "Trois Lions" a opté pour la solution la plus sage en vue l’Euro.

Kane a un coup à jouer

Du coup, c’est l’un des débats qui anime l’Angleterre à l'approche de l'Euro en France qui reprend de plus belle. Faut-il se passer de Wayne Rooney à la pointe de l’attaque de l’équipe nationale et tout miser sur la nouvelle génération incarnée par Harry Kane ? Encore inconnu du grand public il y a deux ans, avec un palmarès toujours vierge, le jeune attaquant de Tottenham (22 ans) ne comptabilise que 8 sélections en équipe nationale. Mais le numéro 9 des Spurs cartonne depuis deux saisons en premier League avec  42 buts et 5 passes décisives compilés (contre 19 buts et 9 passes pour Rooney). Mais malgré ses performances en baisse à Manchester United, Wayne Rooney reste le patron en sélection. Avec 11 buts et 2 passes décisives en 14 matches depuis deux ans, il est tout simplement décisif à chaque match. A Kane de l'être dès ce soir.

L'Allemagne a perdu le fluide

Pour la Manschaft, il est l'heure de remettre de l'ordre dans les troupes. Depuis sa victoire en finale du Mondial 2014 contre l’Argentine (1-0), elle a disputé 14 matches, toutes compétitions confondues. le bilan est tristoune : seulement 8 victoires, essentiellement contre des nations de niveau modeste (Géorgie, Ecosse, Gibraltar) mais des défaites contre des grosses armadas (Argentine, France, Pologne), et des moins grosses (Etats-Unis). Sans oublier des nuls inquiétants contre l'Australie et l'Irlande. Le succès acquis devant l'Espagne (1-0) n'est pas de nature à rassurer Joachim Low.


Kane, le nouveau Prince Harry :

Les compositions probables

Pays-Bas : Neur (cap)– Can, Tah, Hummels, Hector – Khedira, Kroos -  T.Müller, Reus, Özil - M.Gomez.

France : Butland – Clyne, Smalling, Cahill (cap.), Rose – Dier, Henderson – Lallani, Alli, Barkley - Kane.

Le coup d’envoi du match Allemagne – Angleterre sera donné ce samedi 20h45 à l'Olympiastadion de Berlin.