Dans l'actualité récente

1er tour : Les chiffres marquants

Voir le site Euro 2016 de football

Euro 2016   Hongrie Islande
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-23T18:36:54.312Z, mis à jour 2016-06-24T09:30:38.309Z

Avant d'aborder les huitièmes de finale de l'Euro, retour sur les chiffres marquants du premier tour.

Après avoir profité du jeu, des chocs, des duels , des tacles et des nombreux buts de ce début d’Euro 2016, profitez désormais des chiffres de ce premier tour. Et ils sont assez nombreux. Voici une large sélection des faits et statistiques à retenir après la phase de groupes :


LES CHIFFRES

1996 – C’est la première fois depuis 1996 qu’aucune équipe ne remporte ses trois matches lors de la phase de groupes. La France, l’Espagne et l’Italie ont manqué l’occasion de le faire lors de leur dernier match.

6 - C'est le nombre de buts inscrits par le pays de Galles et la Hongrie lors de la phase de groupes. Ce sont les deux nations les plus prolifiques de ce Championnat d'Europe.

0 - C'est le nombre de but concédé par l'Allemagne et la Pologne lors du premier tour. Ce sont les deux seules nations du plateau à ne pas avoir concédé un seul but. Et clin d'oeil : les deux pays étaient dans le groupe C.

7,4 - Seulement 7,4% des tirs de cet Euro 2016 ont trouvé le chemin des filets. C'est le plus faible ratio dans une compétition majeure depuis l'Euro 1980 (Opta).


69 (1,92) - C'est le nombre de buts inscrits lors de la phase de groupes. Pas de comparaison possible avec les anciennes éditions, on joue à 24 désormais. On a le rythme suivant : 1,92 buts par matches.

46-60 (15) - Le premier quart d'heure de la seconde période a été le moment le plus prolifique pour voir des buts dans cet Euro 2016. Quinze buts y ont été inscrit. En suivant : 76-90 + 31-45 (13 buts), 61-75 (10 buts).

3 - C'est le nombre de buts marqués par les deux meilleurs buteurs de la compétition : Alvaro Morata (Espagne) et Gareth Bale (pays de Galles)

0 - C'est le nombre de but marqué par les joueurs de Ligue 1 durant cet Euro 2016. Pas terrible.

1 - Zlatan Ibrahimovic n'a cadré qu'un seul tir avec la Suède en 270 minutes de jeu (Opta)


4 - C'est le nombre de poteaux touchés par l'équipe de France lors de la phase de groupes, ce qui fait du pays hôte l'équipe à avoir le plus touché le montant jusqu'à présent. Un petit air de la Coupe du monde 2002 ? Oui, mais non. Les Bleus sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

1876 - C'est le nombre de passes effectuées par l'Espagne lors de ce premier tour. Fort logiquement, la Roja est l'équipe qui a le plus produit de passes dans le tournoi. Son taux de réussite est de 93%.

63% - C'est la plus haute possession de balle moyenne dans cet Euro 2016. Et ce n'est pas l'Espagne qui est en tête mais l'Allemagne. La Roja est troisième avec 61%.

31 - C'est le nombre de ballons récupérés par Aaron Ramsey (pays de Galles). C'est le milieu de terrain le plus efficace dans l'exercice (Opta)


69 - C'est le nombre de tirs tentés par le Portugal, l'équipe qui a le plus tiré au but pour le moment. La sélection de Fernando Santos est également la nation qui a cadré le moins de tirs (28). L'Angleterre est deuxième (65 tirs (26 hors-cadre) et la Belgique est troisième (59 tirs (23 hors-cadre).

8 - Avec 8 buts inscrits, Cristiano Ronaldo est devenu le deuxième meilleur marqueur de l'histoire de la compétition derrière Michel Platini (9 buts).

30 - Sur les 69 tirs du Portugal, Cristiano Ronaldo en a frappé 30, soit presque 50%. Cela fait de lui le joueur qui a le plus tenté sa chance face au but. Il a trouvé le chemin des filets à deux reprises face à la Hongrie.


2 - C'est le nombre de passes décisives délivrées par Aaron Ramsey (pays de Galles) et Eden Hazard (Belgique), les deux meilleurs passeurs de la compétition.

19 - C'est le nombre d'interventions d'Hannes Halldórsson (Islande), le portier le plus mis à contribution.

33 - C'est la vitesse (en Km/h) de course de Kingsley Coman, l'homme le plus rapide de l'Euro 2016 pour le moment.

192 - C'est le nombre de duels gagnés par la France, première de cordée de la compétition (Opta).

 

LES FAITS


20 - Cela faisait vingt années qu'un remplaçant allemand n'avait plus marqué en phase finale du Championnat d'Europe. Bastian Schweinsteiger, buteur en fin de match face à l'Ukraine (2-0), a donc succédé à Oliver Bierhoff, auteur d'un doublé (75e, 95e, pro) lors de la finale de l'édition 1996 face à la République tchèque. L'ancien attaquant avait remplacé Mehmet Scholl en seconde période.

16 - Même fait pour la France. Antoine Griezmann, buteur en fin de match face à l'Albanie (2-0) à Marseille, est devenu le premier remplaçant buteur pour les Bleus depuis la finale de l'Euro 2000 et le but en or marqué par David Trezeguet face à l'Italie (1-1, 2-1, a.p). Complètement fou.

1992 - Le pays de Galles, vainqueur du groupe B devant l'Angleterre, est le premier novice à finir en tête de son groupe depuis la Suède lors de l'édition 1992 (Opta).



en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe d'Espagne de Football, Equipe d'Allemagne de Football, Equipe d'Italie de Football, Equipe d'Angleterre de Football