Groupe F : Les étonnants Hongrois leaders, le Portugal accroché

Voir le site Euro 2016 de football

Résume Long
Par Louis-Marie Valin|Ecrit pour TF1|2016-06-14T22:07:25.393Z, mis à jour 2016-06-15T09:50:39.925Z

De surprise en surprise : mardi, dernier jour du premier tour de l’Euro 2016, victoire de la Hongrie face à l’Autriche et nul entre le Portugal et le Petit Poucet islandais. Le point sur le groupe F.

Vous avez dit « petites » nations ? Mardi, la Hongrie et l’Islande ont déjoué tous les pronostics, les coéquipiers du gardien Kiraly (40 ans) battant l’Autriche 2-0 avant que les Nordistes aillent accrocher les Portugais de Ronaldo (1-1).

Autriche-Hongrie (0-2) : victoire détonante des Hongrois

Mardi à 18h, les équipes du groupe F de cet Euro 2016 entraient dans la danse, avec en premier lieu une rencontre a priori facile pour les Autrichiens du joueur du Bayern Munich David Alaba face à la Hongrie. Le « a priori » de la phrase précédente prend tout son sens quand on lit le score final : 0-2 pour les Hongrois du gardien Gabor Kiraly, plus réputé pour son bas de pyjama que pour ses arrêts spectaculaires. Si, du côté des vainqueurs du jour, le collectif a primé, les Autrichiens ont eux trop compté sur des étincelles individuelles qui ne sont finalement jamais venues.

Portugal-Islande (1-1) : les Lusitaniens sont tombés sur un os

C’était l’affiche du jour… et elle n’a pas déçu : le Portugal, ultra-favori, a finalement été accroché par les petits poucets venus d’Islande. Et si c’était la première grande compétition pour l’Islande, ça ne s’est pas vu : dominés certes, les Islandais avaient pour eux le cœur eet le don de soi, alors que le Portugal ne semblait attendre qu’un coup de génie de Cristiano Ronaldo. C’est finalement Nani qui a marqué d’une reprise du droit… mais Bjonarson  est passé par là pour égaliser de la même manière, d’un centre venu de la droite.

La Hongrie leader surprise du groupe F

Avec trois points, la Hongrie prend donc la tête de ce groupe F, devant le Portugal et l’Islande, tout deux à une unité. Pour fermer la marche, on appelle l’Autriche, qui devra gagner face au Portugal pour ne pas être éliminé dès son deuxième match… A contrario, le Portugal ne devra pas fauter face aux Autrichiens au risque de ne pas finir premier de son groupe. L’Islande, elle, voudra confirmer face à la Hongrie samedi à Marseille son bon premier match.

en savoir plus : Equipe de Hongrie de Football, Equipe d'Islande de Football, Equipe d'Autriche de Football