Dans l'actualité récente

Euro 2016 : Favoris du groupe A, les Bleus ont maintenant les cartes en main

Voir le site Euro 2016 de football

Raphael Varane (équipe de France)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-12T19:20:37.021Z, mis à jour 2015-12-12T19:26:47.342Z

Gâtée par le tirage au sort, l'équipe de France devra affronter la Roumanie, l'Albanie et la Suisse pour sortir du groupe A et poursuivre l'aventure dans son championnat d'Europe. Rien d'insurmontable sur le papier.

Son statut de tête de série lui collait l'étiquette de favori. Le tirage au sort de l'Euro 2016, qui s'est déroulé ce samedi 12 décembre à Paris, n'a fait que le confirmer. Dans un groupe composé de la Roumanie, l'Albanie et la Suisse, l'équipe de France ne devrait pas rencontrer de problèmes majeurs afin de se qualifier pour les huitièmes de finale de sa compétition.

Euro 2016 : le groupe de la France


L'Albanie sait comment faire déjouer les Bleus

Si la Roumanie ne devrait pas constituer un obstacle de taille pour la sélection de Didier Deschamps en ouverture du championnat d'Europe des nations, l'Albanie sera sans aucun doute un adversaire plus coriace. Preuve en est : les partenaires de Lorik Cana ont bougé les Bleus lors des deux derniers matches entre ces équipes avec un match nul (1-1) à Rennes avant une piteuse défaite à Elbasan (1-0). De quoi donner un motif de revanche aux coéquipiers d'Hugo Lloris lorsqu'il s'agira de croiser le fer avec les Aigles de Tirana.

Euro 2016 : le calendrier de la France à l'Euro


La Suisse a une revanche à prendre

Quatrième équipe du groupe A, la Suisse va une nouvelle fois se mettre en travers de la route des Bleus. Humiliée par ces derniers lors du Mondial 2014 sur le score de cinq buts à deux, la Nati n'a rien d'insurmontable pour l'équipe de France qui fera face à cet adversaire pour la troisième fois sur les cinq dernières grandes compétitions internationales disputées. Deuxièmes derrière l'Angleterre lors des éliminatoires, la formation helvète a tout de même fait forte impression, avec 24 buts inscrits en dix matches, sept victoires et trois défaites.


Les compères d'Antoine Griezmann sont donc prévenus, même s'il faut bien admettre qu'ils ont été gâtés par le destin.