Euro 2016 : L'Islande jouera sans pression !

Voir le site Euro 2016 de football

Équipe Islande
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-02T15:28:15.276Z, mis à jour 2016-06-02T15:31:14.247Z

Qualifiée pour la première fois de son histoire, l'Islande est l'invitée-surprise de la compétition. Dans un groupe F assez homogène, pourquoi pas passer le premier tour.

Avec des joueurs peu connus et peu représentés dans les championnats européens,  personne ne sait vraiment de quoi attendre de l'Islande. Mais elle pourrait bien aller plus loin que prévu.

Retrouvez le dispositif de TF1 pendant l'Euro 2016.



Une groupe en progression

Le fait de voir l'Islande à l'Euro s'inscrit dans la logique de l'équipe. Dans les phases de qualifications, les Vikings ont terminé deuxième avec la meilleure défense et la deuxième meilleure attaque. Avec l'arrivée de la jeune génération, Lagerbäck pourra s'appuyer sur des joueurs adroits (Sigurdsson ou Bjarnasson).  Autre gage de qualité, la présence de plus en plus fréquente même si encore peu représentative des joueurs islandais dans les grands championnats européens : Magnusson à la Juventus, Finnbogasson à Augburg, Sigurdsson à Swensea...)

Un coup à jouer

Dans le groupe F avec le Portugal, l'Autriche et la Hongrie, l'Islande n'est pas tombée dans le groupe le plus simple, mais pourrait se qualifier au second tour de la compétition. Pour cette première historique, les joueurs de Lagerbäck joueront sans aucune pression sur les épaules et donneront tout pour faire bonne figure. L'entraîneur suédois pourra compter sur la fraîcheur de ses joueurs. En regardant leurs matches face aux Pays-Bas et à la Turquie, on se dit que tout est possible face à des nations comme la Hongrie ou l'Autriche. 

Plus loin que les 8emes ?

Difficile à imaginer pour la petite nouvelle de la compétition. Mais en terminant deuxième de leur groupe, les Islandais pourraient rencontrer les deuxièmes du groupe B. Une place qui se jouerait entre la Slovaquie, la Russie et le Pays de Galles, nations loin d'être impossibles à battre.  De plus, avec la formule de cet Euro à 24 qui permet aux quatre meilleurs troisièmes de se qualifier, l'Islande a un véritable coup à jouer. Désormais 35e  au classement FIFA, l'Islande pourrait écrire la plus belle page de son histoire footballistique.