Euro 2016 - László Kleinheisler, la star montante de la Hongrie

Voir le site Euro 2016 de football

Barrages Euro 2016   Norvège Hongrie   But Laszlo Kleinheisler
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-06-04T10:14:25.594Z, mis à jour 2016-06-04T10:14:30.809Z

En l'espace de quelques mois, László Kleinheisler est passé de l'anonymat du championnat hongrois à la Bundesliga avec le Werder Brême. A 22 ans, il est la star montante de la Hongrie.

En début de saison, personne n'imaginait voir László Kleinheisler à l'Euro 2016. Mais en l'espace de quelques mois, la carrière du jeune milieu de terrain a décollé ! Il sera l'une des attractions de la Hongrie cet été.

[Cinq matches de l'Euro 2016 en Ultra HD sur TF1 !]

Formé à l'Académie Puskas

Né le 8 avril 1994 à Kazincbarcika au sein d'une famille d'ascendance allemande, Kleinheisler débute la pratique du football à l'âge de 11 ans au Kerületi TUE. Après avoir joué dans les équipes de jeunes de Felcsút et de Videoton, il intègre à l'âge de 18 ans l'Académie Ferenc Puskas. Le club évoluant en D2, il fait ses débuts en professionnel lors de la saison 2012-2013, inscrivant 8 buts en 27 matches.

A l'issue de cette première saison concluante, il rejoint son ancien club, Videoton, qui joue en première division et dispose d'un partenariat avec l'Académie Puskas. Avec Videoton, il participe à la Ligue Europa 2013-2014 mais le club hongrois est éliminé au premier tour préliminaire par Mladost Podgorica, un club monténégrin.

La saison suivante, il ne joue que 370 minutes en onze apparitions avec Videoton et est prêté, en janvier 2015, à l'Acadamie Puskas, qui est montée en première division. Son temps de jeu s'améliore puisqu'il participe à douze rencontres pour un total de 911 minutes de jeu.

Buteur décisif dès sa première sélection

A son retour de prêt, il est cantonné au banc de touche de l'équipe pro de Videoton et se contente de l'équipe réserve. Videoton refuse même de vendre Kleinheisler à des clubs étrangers comme le Slask Wroclaw en août 2015.

A la surprise générale, il est convoqué en équipe nationale en novembre 2015 pour les barrages de l'Euro 2016, contre la Norvège, sans avoir joué le moindre match en division 1 avec Videoton. Et dès sa première sélection, le 12 novembre 2015, à Oslo, il marque l'unique but du match aller, permettant à la Hongrie de faire un grand pas vers l'Euro.

Sa prestation n'échappe aux recruteurs européens et le 20 janvier 2016, il signe au Werder Brême (Bundesliga). Lors de la présentation du joueur, Thomas Eichin, le directeur général du Werder ne cache pas sa satisfaction : « Nous sommes ravis que László soit lié au club sur le long terme. C'est un jeune footballeur international avec beaucoup de potentiel. »

Surnommé Paul Scholes

Avec son nouveau club, il joue sept matches toutes compétitions confondues dont six en Bundesliga. Et depuis son exploit contre la Norvège, Kleinheisler est régulièrement convoqué en sélection hongroise : il a ainsi été retenu dans la liste des 23 et compte à ce jour quatre sélections.

Ce petit gabarit (1,73 m) est surnommé Paul Scholes en raison de sa ressemblance physique avec le joueur (tous les deux sont roux) mais aussi par son style de jeu. Kleinheisler dispose ainsi d'une belle qualité de passe et d'une redoutable frappe, lui permettant de faire mouche en dehors de la surface de réparation. Actuellement remplaçant avec la Hongrie, il compte sur l'Euro 2016 pour changer de statut.