1er tour : Les novices se sont comportés comme des grands

Voir le site Euro 2016 de football

L'Islande égalise face au Portugal : suivez le match en direct
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-24T10:13:05.681Z, mis à jour 2016-06-24T10:37:57.078Z

Quatre des cinq novices de l’Euro 2016 se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Un véritable exploit quand on regarde le passé récent de la compétition.

Les novices portent mal leur nom. Sur les cinq nations débutantes dans cet Euro 2016 : l’Irlande du Nord, le pays de Galles, la Slovaquie, l’Islande et l’Albanie, les quatre premières ont franchi la phase de groupes. Seule l’Albanie, troisième du groupe A, est rentrée chez elle après le premier tour, non sans avoir remporté le premier succès de son histoire dans l’Euro face à la Roumanie (1-0).

Si dire qu’il n’y a plus de petites équipes dans une compétition est peut-être prononcer un cliché, force est de constater que l’Euro à 24 a libéré certains pays dans leur optique de qualification pour les huitièmes de finale. Le coup est réussi. Parmi nos quatre novices, deux d’entre eux, le pays de Galles et l’Irlande du Nord, s’affronteront en confrontation directe en huitième de finale.

Le dernier novice, présent dans cet Euro 2016, a s'être qualifié pour la phase finale à sa première participation reste la Croatie lors de l'édition 1996 (quart de finale). L'Irlande (1988), la Suisse et la Turquie (1996), l'Autriche (2008) et l'Ukraine (2012) ont eux échoué en phase de groupes.

Pense-bête - Les vainqueurs de l'Euro à leur première participation : Russie (1960), Espagne (1964), Italie  (1968), Allemagne (1972). Cela n'est jamais arrivé depuis l'instauration de la phase de groupes en 1980.

Pays de Galles

Emmené par un grand Gareth Bale, actuel co-meilleur buteur de la compétition avec 3 buts (en compagnie d'Alvaro Morata), le pays de Galles a réussi l’exploit de terminer en tête du groupe B devant l’Angleterre. Pas une mince affaire, la dernière nation à avoir réussi cela était la Suède lors de l’édition 1992.

Les Dragons ont remporté deux matches lors du premier tour face à la Slovaquie (2-1), puis la Russie (3-0) et n’ont perdu que lors du temps additionnel face à l’Angleterre, à Lens (2-1).


Son huitième : Irlande du Nord (samedi 25 juin 18h00 – Paris, Parc des Princes)

Irlande du Nord

Vainqueurs de l’Ukraine (2-0),  lors de leur deuxième match de la phase de groupes, les Britanniques ont gagné le droit de disputer les huitièmes de finale au jeu du meilleur troisième. Une qualification qu'ils doivent à leur portier, qui a sauvé neuf tentatives allemandes au Parc des Princes. Les coéquipiers de Will Grigg ont ainsi obtenu leur ticket au jeu du goal average général (0 pour eux), au détriment de la Turquie (-2).

Un chiffre à retenir : L'Irlande du Nord est l'équipe qui a eu la possession de balle la plus faible lors du premier tour (28,1%).


Son huitième : pays de Galles (samedi 25 juin 18h00 – Paris, Parc des Princes)

Slovaquie 

Mal entrée dans sa compétition, après sa défaite face au pays de Galles, la sélection slovaque a finalement réussi à se hisser en phase finale, comme elle l'avait fait lors de la Coupe du monde 2010. C'est son succès face à la Russie (2-1) qui a remis la sélection de Marek Hamsik, auteur d'un magnifique but ce jour-là, sur les rails. Ils sont ensuite allés chercher leur ticket pour les huitièmes après un nul, accroché mais sans saveur, face à l'Angleterre (0-0).

Prochain rendez-vous : l'Allemagne, championne du monde en titre. Un bon souvenir puisque les Slovaques avaient battu Manuerl Neuer et consorts en match de préparation (3-1), le 29 mai dernier à Augsburg.

Son huitième : Allemagne (samedi 26 juin 18h00 - Lille, Stade Pierre-Mauroy) 

Islande

Courageuse et vaillante, l'équipe d'Islande avait déjà marqué au fer rouge les éliminatoires, en battant et sortant une piètre équipe des Pays-Bas, éliminée sans gloire. Si la mise en bouche n'a pas été simple face au Portugal, les hommes de Lars Lagerbäck et Heimir Hallgrímsson ont finalement arraché le point du match nul lors de la seconde période (1-1). Cela leur a coûté les critiques de Cristiano Ronaldo, furieux de la tactique défensive utilisée, mais un départ idéal.

Ils ont enchaîné avec un nul face à la Hongrie, concédé dans les dernières minutes, avant de tuer le mauvais sort en remportant le premier match de leur histoire en tournoi majeur face à l'Autriche, dans le temps additionnel. Ils aborderont les huitièmes de finale invaincus. C'est d'ailleurs le seul des quatre novices à ne pas avoir été battu pour le moment dans cet Euro 2016.


Son huitième : Angleterre (Lundi 27 juin 21h00 - Nice, Stade de Nice) 

en savoir plus : Equipe d'Irlande du Nord de Football, Equipe du Pays de Galles de Football, Equipe de Slovaquie de Football, Equipe d'Islande de Football