Dans l'actualité récente

Euro 2016 - Varane, Martial, Coman : la relève des Bleus est bien là

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-15T09:00:20.736Z, mis à jour 2015-11-23T12:53:35.724Z

Face à l'Allemagne, les jeunes de l'équipe de France ont assuré en démontrant toutes leurs qualités, que ce soit au niveau défensif ou sur le plan offensif.

Avant que l'horreur n'éclipse une soirée qui s'annonçait festive, les Bleus ont signé un prometteur succès vendredi contre l'Allemagne (2-0) grâce à des buts d'Olivier Giroud et André-Pierre Gignac. Si tous les hommes de Didier Deschamps ont apporté un peu de lumière le temps d'un match sur la pelouse du Stade de France, trois joueurs ont notamment attiré notre attention, à savoir Raphael Varane, Anthony Martial et Kingsley Coman. 

France – Allemagne : le résumé en vidéo


Varane, la sérénité retrouvée

Critiqué après France-Brésil et France-Belgique la saison passée (défaites des Bleus 1-3 et 3-4), Raphael Varane est redevenu l'un des patrons des Bleus. Impérial de bout en bout face aux troupes de Joachim Löw, le défenseur du Real Madrid a à lui seul rassuré ses partenaires au moment où les compères de Thomas Müller commençaient à pousser pour ouvrir la marque puis revenir le score. Preuve de la confiance que lui témoigne Didier Deschamps : le natif de Lille a disputé son 21e match consécutif comme titulaire en 25 sélections en équipe de France

Lizarazu : "Pogba et Varane sont l'avenir de l'équipe de France" (septembre 2014)


L'extraterrestre Martial

Transféré pour 50 millions d'euros (plus 30 millions liés à des bonus) à Manchester United lors du dernier mercato estival, l'ancien attaquant de l'AS Monaco semble hermétique à toute pression. Face à l'Allemagne, Anthony Martial a plusieurs fois fait tourner en bourique la défense allemande, s'arrachant pour percer les lignes comme en témoigne son maillot déchiré en première période. Sa persévérance a fini par payer et l'attaquant de 19 ans a fait parler ses énormes qualités techniques pour servir idéalement Olivier Giroud qui ne s'est pas fait prier pour ouvrir le score. Sa troisième passe décisive en cinq sélections, déjà. 

France - Allemagne : Le but d'Olivier Giroud après le festival d'Anthony Martial


La curiosité Coman

Appelé pour la première fois en équipe de France A du haut de ses 19 ans, Kingsley Coman n'a pas déçu pour sa première en Bleu. Entré en jeu à la 69e minute, le natif de Paris a impressionné par son aisance balle au pied et a martyrisé l'arrière-garde germanique à chacune de ses prises de balles. Pep Guardiola, son entraîneur au Bayern Munich, est le premier à le dire. « C'est un attaquant typique, rapide et capable d’évoluer sur les deux ailes (…) Avec Kingsley, notre style de jeu est meilleur. Nous sommes maintenant capables d’élargir nos attaques et de passer des deux côtés, pour nous créer plus d’occasions ».

Equipe de France : Première sélection pour Kingsley Coman