Dans l'actualité récente

Euro 2016 : Pour Varane, « aucun match n'est facile »

Voir le site Euro 2016 de football

Raphael Varane (équipe de France)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-13T13:39:37.576Z, mis à jour 2015-12-13T13:44:24.569Z

Dans Téléfoot, le défenseur du Real Madrid a donné son ressenti sur le tirage au sort du prochain championnat d'Europe des nations et préfère rester prudent, même si le groupe des Bleus est abordable.

Loin d'être insurmontable. Voilà comment pourrait être qualifié le groupe des Bleus pour l'Euro 2016 après le tirage au sort de ce samedi 12 décembre. Dans la poule A avec la Roumanie, l'Albanie et la Suisse, l'équipe de France a toutes les cartes en main pour se qualifier et avancer dans la compétition Certains préfèrent malgré tout faire preuve de prudence comme Raphael Varane.

Euro 2016 : le groupe de la France


Varane : « Nous connaissons bien nos adversaires »

« A ce niveau-là, aucun match n'est facile. Toutes les équipes seront bien préparées, que ce soit physiquement et tactiquement », a d'abord déclaré le défenseur du Real Madrid ce dimanche matin dans Téléfoot. Avant d'ajouter : « Nous sommes fixés et nous connaissons nos adversaires. L'Albanie est une formation très compacte et très agressive sur le porteur du ballon. La Roumanie est aussi solide défensive. Ils n'ont encaissé que deux buts lors des éliminatoires ».

Bleu Confidentiel : la France gâtée au tirage


Griezmann veut « aller au bout »

Plutôt satisfait du tirage, Varane n'est pas le seul joueur de l'équipe de France à avoir réagi. Sur les réseaux sociaux, Eliaquim Mangala a reconnu que les adversaires des Bleus « ne sont pas des équipes faciles à jouer dans le groupe A » et qu'il fallait composer avec elles pour sortir des poules et « gagner l'Euro chez nous ». Même son de cloche du côté d'Antoine Griezmann, plus motivé que jamais. « Peu importe l'adversaire, l'objectif premier de cet Euro 2016 est d'aller au bout de la compétition ».


Espérons que le message transmis par l'attaquant de l'Atletico de Madrid soit entendu par tous ses partenaires. Dans tous les cas, comme Eugénie Le Sommer, attaquante des Bleues, nous avons hâte d'être au 10 juin prochain, date à laquelle les hommes de Didier Deschamps ouvriront le bal face à la Roumanie au Stade de France.