Dans l'actualité récente

Euro : Top 5 des matches les plus marquants

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-09T13:00:49.082Z, mis à jour 2016-06-09T14:44:25.033Z

L'Euro a régulièrement offert des matches spectaculaires, à rebondissements. Voici une sélection de cinq des rencontres les plus marquantes de l'histoire de la compétition.

Des matches qui ont fait la légende de l'Euro. Tout au long de son histoire, la compétition a vécu des moments marquants.

1960 : Union Soviétique-Yougoslavie (2-1 ap), le premier sacre de Yachine et ses partenaires

Lors de la première édition de l'Euro, l'URSS sort vainqueur d'une rencontre compliquée face à la talentueuse Yougoslavie. Dans un style très défensif, les coéquipiers du gardien Lev Yachine (Ballon d'Or 1963) résistent aux Yougoslaves, même si Galic ouvre le score. Metreveli égalise toutefois et emmène tout le monde en prolongation. Au bout de l'effort, Ponedelnik offre le succès à l'URSS lors du premier Euro de l'histoire.

1984 : France-Portugal (3-2 ap), le rush de Tigana

Demi-finale de l'Euro 84 organisé en France. Au Vélodrome, les Bleus affrontent le Portugal. Ouvrant le score sur un coup franc de Domergue, alors que tout le monde s'attendait à Platini, les Tricolores se font rejoindre sur une tête de Jordão. Direction prolongation. Héroïque en défense, le Portugal prend l'avantage sur une frappe un peu écrasée de l'inévitable Jordão. Mais le Vélodrome ne va pas tarder à chavirer. Domergue entre dans la légende en égalisant sur une nouvelle frappe pure. Puis au bout d'un rush mémorable, Tigana sert Platini, qui arrache le but du succès avant la séance de tirs au but.

1988 : Pays-Bas-URSS (2-0), la volée de Van Basten

Finale de l'Euro 88. L'équipe des Pays-Bas affronte l'URSS dans cet Euro qui se déroule en Allemagne de l'Ouest. Après avoir fait tomber le pays organisateur en demie, les Néerlandais sont confrontés aux hommes de Lobanovski. La bande de Rinus Michels ouvre le score par Ruud Gullit sur un corner mal dégagé par les Soviétiques. Passeur sur le coup, Van Bastien réalise ensuite une action mémorable. Du coin droit de la surface, il arme une volée aussi magnifique que soudaine pour offrir le break à sa nation. Et couronner tout un peuple. Le seul trophée majeur au niveau international des Pays-Bas.

1996 : République tchèque-Allemagne (1-2 ap), Bierhoff est en or

Finale de l'Euro 96 en Angleterre. Les Tchèques créent la sensation en se hissant en finale après avoir éliminé la France en demie. Auteurs de l'ouverture du score sur un penalty de Berger, les partenaires de Karel Poborsky semblent tout prêts d'une sensation. C'était sans compter sur l'entrée d'Oliver Bierhoff, qui égalise sur une tête bien ajustée. Puis durant l'inévitable prolongation, l'attaquant allemand est à l'origine du premier but en or de l'histoire (la première équipe à marquer durant la prolongation est déclarée gagnante). Dos au but à la limite de la surface, Bierhoff se retourne et adresse un centre-tir mal détourné par le portier adverse qui file au fond des filets. Redoutables ces Allemands.

2000 : France-Italie (2-1 ap), le renversement français

Finale de l'Euro 2000 et il va encore être question de but en or. Tendus, les Bleus se font surprendre sur un but du plus vif Delvecchio en début de seconde période. Les coéquipiers de Deschamps poussent mais butent sur une solide défense. Les Italiens sont prêts à fêter le titre. Mais à la dernière minute, un dégagement de Barthez dévié par Trézéguet arrive sur Wiltord, auteur d'un tir du gauche qui fait mouche. Sonnée, la Squadra Azzurra peine à retrouver ses esprits. Trézéguet vient la crucifier sur une belle reprise après un bon travail de Pirès. Un doublé historique pour les Tricolores.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe du Portugal de Football, Equipe de République Tchèque de Football, Equipe d'Italie de Football