Dans l'actualité récente

Face à l’Ecosse, avantage à l'équipe de France

Voir le site Euro 2016 de football

FRANCE ECOSSE
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-06-04T08:49:32.532Z, mis à jour 2016-06-04T09:49:33.746Z

La France affronte l’Ecosse, samedi soir à Metz (21h), pour son dernier match de préparation avant le début de l’Euro. Un adversaire que les Bleus ont déjà rencontré à cinq reprises par le passé.

La France retrouve l’Ecosse, samedi soir à Metz, pour un dernier réglage avant d’entamer « son » Euro. Par le passé, les Bleus ont rencontré cinq fois la sélection d’outre-Manche pour un bilan mitigé de trois victoires et deux défaites. 

En 2016, un programme exceptionnel sur TF1 :


L’Ecosse reste sur deux succès

Dans les confrontations récentes, l’équipe de France ne garde pas forcément un bon souvenir de l’Ecosse. Lancée vers une qualification pour l’Euro 2008 en Suisse et en Autriche, la sélection de Raymond Domenech s’était par deux fois inclinée face aux Ecossais, dans le groupe B. A l’aller, en octobre 2006, Caldwell avait inscrit l’unique but du match à Hampden Park (1-0). Au retour, l’avant-centre McFadden avait fait trembler les filets de Landreau (0-1), au Parc des Princes. Deux défaites qui n’avaient pas empêché les Bleus de terminer deuxièmes de la poule (derrière l’Italie) et juste devant l’Ecosse.

La balade de 2002

En 2002, La France règne toujours sur le monde du football et est grande favorite pour remporter le Mondial qui se déroule au Japon et en Corée du Sud. Fin mars 2002, la bande à Lemerre affronte en amical l’Ecosse, alors 51e nation au classement Fifa. Le public du Stade de France est gâté ce soir-là, avec un joli succès 5-0 et des buts signés Zidane, Henry, Marlet et un doublé de Trezeguet. Alors convaincue qu’elle remportera une seconde étoile, la France connaîtra pourtant une grosse désillusion  trois mois plus tard.

Enfin, les deux premières oppositions entre les deux pays se sont également soldées par des victoires françaises. La première remontant au Mondial 1958 (2-1) et la seconde en mars 2000 (2-1, buts de Wiltord et Henry). Quelques mois plus tard, les Bleus devenaient champions d’Europe.