Dans l'actualité récente

Equipe de France : La fébrilité défensive des Bleus, une légende ?

Voir le site Euro 2016 de football

France-Irlande : Rami
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-28T15:35:17.406Z, mis à jour 2016-06-28T16:06:04.521Z

Depuis plusieurs mois, la défense française soulève des interrogations que le huitième de finale n'a pas levé. Pourtant les chiffres vont à l'encontre de cette tendance.

Après l'hécatombe qui a touché les Bleus en amont de la compétition (forfaits successifs de Zouma, Laporte, Tremoulinas, Debuchy, Mathieu Varane et Sakho), on a tout entendu sur la faiblesse présumée de la défense de l'Equipe de France. La fébrilité de Rami, l'agressivité de Koscielny, le peu d'apport offensif de Sagna ou l'âge avancé d'Evra, beaucoup de sujets d'inquiétude ont été soulevés.


Les Bleus ne concèdent pas de tirs

Pourtant, si ses supporters ont parfois l'impression qu'elle évolue sur le fil du rasoir, la statistique reste implacable : dans le jeu, elle l'équipe a avoir subi le moins de tirs cadrés ! En effet, en dehors des penaltys  de Stancu et Brady, Hugo Lloris n'a pas encore eu à sortir un ballon qui se dirigeait vers son but. Une statistiques surprenante qui permet de relativiser l'impression de fébrilité dégagée par le quatuor défensif.


La même chose avec Umtiti ?

Ainsi, l'arrière garde française serait l'une des plus solides de l'Euro même si le potentiel offensif de ses adversaires peut laisser planer un doute raisonnable. De plus, cette homogénéité sera remise en question samedi par l'absence d'Adil Rami, suspendu pour avoir écopé de deux cartons jaunes. S'il devrait être remplacé par le bizut Samuel Umtiti, ce changement, qui demandera une réorganisation totale de la défense avec le passage de Koscielny en axe gauche, pourrait déséquilibrer le bloc et remettre en question  cette imperméabilité. 

Rendez-vous donc samedi pour voir si la France conservera sa solidité dans le jeu avec l'arrivée du lyonnais.

en savoir plus : Equipe de France de Football